Changement d’équipe à la Fondation France Télévisions

Changement d’équipe à la Fondation France Télévisions
Depuis cet été,  c’est une nouvelle équipe, entièrement renouvelée, qui est à la tête de la Fondation France Télévisions présidée par Delphine Ernotte Cunci, Présidente de France Télévisions. Nilou Soyeux, ancienne Directrice de la communication du groupe, a repris les rênes de la fondation en tant que Déléguée générale, avec à ses côtés Melvina Mestre, Déléguée générale adjointe, et Valérie Boutet, assistante. 



 

Avec pleins de projets en tête, elles souhaitent donner une nouvelle impulsion à la fondation, en élargissant son domaine d’action. En septembre 2018, la Fondation France Télévisions a lancé un appel à solutions visant à retenir des projets d’innovation sociale à fort impact, porteur d’un changement d’échelle, au service de l’égalité des chances, dans le domaine de l’audiovisuel et du numérique. 9 projets ont été soutenus pour un total de 430 000 euros avec des dotations de 40 000 euros pour 2 projets et de 50 000 euros pour les 7 autres. La Fondation a soutenu des activités sur l’ensemble du territoire métropolitain et en outre-mer. 44% des projets sont dans les quartiers prioritaires, 37% dans la ruralité, 13% dans le milieu carcéral, et 6% au profit des handicapés. Enfin, fin 2018, avec le soutien de la Direction des Ressources Humaines du Groupe, la Fondation a pu lancer l’arrondi sur salaire, afin que les salariés puissent dédier leur arrondi à une des associations parmi les 6 projets sélectionnés par un vote des salariés. Il s’agit de la première initiative de ce type lancée par un acteur de l’audiovisuel public.

 

 

Comment avez-vous travaillé pour choisir 9 associations parmi tous les projets que vous avez reçus ? 

Pour la première fois dans l’histoire de la Fondation, la sélection de ces projets a fait l’objet d’un travail collaboratif et participatif des salariés de France TV. Des salariés volontaires ont été mis à contribution dans la pré-sélection des neufs projets retenus parmi 40 (plus de 200 projets ont été  reçus par la Fondation, notamment grâce à Carenews ) . Ces neuf projets finalistes ont bénéficié d’un soutien financier d’envergure compris entre 40 000 et 50 000 euros (Eden School, Wake Up Café,  Chemins d’avenir, la cité des arts visuels Kourtrajme, Par le monde, l’Institut Télémaque, ID6).

Kourtrajme, par exemple est l’école de réalisation de Ladj Li (dont le film Les misérables a obtenu le Prix du jury au festival de Cannes et qui poursuit depuis une belle carrière) . C’est peu dire que nous sommes particulièrement fières de son succès et d’avoir soutenu son école… nous espérons qu’elle sera une vraie pépinière de talents ! 

 

Les associations que vous souhaitez soutenir  sont-elles issues uniquement des banlieues dites « difficiles» ? 

L’attention au tissu associatif des banlieues est bien sûr une priorité, mais ce ne sont pas les seules zones de fragilité. Nous nous donnons comme objectif d’être actifs et utiles sur tout le territoire, y compris dans la ruralité et aussi les Outre-mer. L’opération Filme ton quartier, qui sera reconduite cette année en est un bon exemple : l’an dernier, pour la première fois, les stations régionales d’outre-mer ont été intégrées dans le dispositif d’appel à candidature, et c’est d’ailleurs un collectif de jeunes de Mayotte qui a remporté le Prix de la Fondation, avec un très beau court-métrage Lettre d’un quartier de France. La fracture territoriale ne concerne pas les seules banlieues, nous serons également très attentifs aux appels à projet issus des territoires ruraux, là où les médias sont parfois les seuls vecteurs culturels. France Télévisions, et sa Fondation  par ses actions d’utilité publique, ont à ce titre un rôle de cohésion et d’attractivité à jouer auprès des jeunes en situation de fragilité sociale ou culturelle. 

 

Le soutien aux associations est-il uniquement en numéraire ? 

Non, pas uniquement. Nous  souhaiterions développer beaucoup plus en interne l’engagement et le mécénat de compétences : avec la première rédaction TV de France, nous avons un vivier de collaborateurs incroyable à déployer auprès des associations que nous soutiendrons. 

 

Quand allez-vous lancer de nouveaux appels à projets ? 

Le calendrier habituel des appels à  projets est en début d’année, mais nous avons envie de donner un nouveau souffle à la Fondation. Nous attendons avec impatience le prochain Conseil d’Administration pour présenter nos nouveaux axes …Mais chut, ces projets sont encore à l’étude et rien n’est encore acté.

Nous espérons une année 2019/2020 pleine de renouveau !

 

 

 

 

De gauche à droite :  Nilou Soyeux, Melvina Mestre, Valerie Boutet

, , ,