Aller au contenu principal
Par Le RAMEAU - Publié le 23 octobre 2019 - 06:01 - Mise à jour le 23 octobre 2019 - 06:07
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

ODD : L'innovation sociétale en est la preuve incarnée !

Le RAMEAU publie le rapport de recherche « valoriser l’innovation sociétale à l’œuvre sur les territoires », et en parallèle, met en ligne la base de données IMPACT-Pratiques innovantes pour l’illustrer concrètement.

ODD : L'innovation sociétale en est la preuve incarnée !

Nous voici arrivés à « mi-chemin » de notre cycle « ODD et innovation sociétale » : en direct des Territoires ! ». Les deux premiers temps d’écoute nous ont permis d’entendre les « catalyseurs territoriaux » (cf. Actes de la 5éme Rencontre des pionniers des alliances en territoires), qui nous nous ont invité à valoriser les territoires ; puis les Français (cf. étude IMPACT-Citoyens), qui ont plébiscité le « devoir d’alliance » à la fois pour réduire les fragilités, et faire émerger de nouveaux moteurs de développement économique durable. La 3éme escale de notre voyage nous a conduit à comprendre les Objectifs de Développement Durable, de la théorie à la pratique, en invitant à faire (re)connaître qu’il est notre cadre d’engagement collectif.

Notre cheminement arrive aujourd’hui à son point culminant. Ce n’est pas un hasard si, après avoir rappelé le sens de la vision systémique des ODD, et avant d’établir le récit de notre cheminement collectif, Le RAMEAU a choisi de mettre l’action au cœur des résultats de ses travaux de recherche. L’action est en soi engagement ! Plus que la vision partagée et la gestion régulatrice – toutes deux essentielles – elle est la preuve que nous sommes en capacité collective de relever les défis de ce début de XXIème siècle. L’action seule est porteuse d’espérance … et donc d’engagement comme nous le soulignent les Français dans l’étude IMPACT-Citoyens.

Le rapport de recherche « valoriser l’innovation sociétale à l’œuvre sur les territoires » retrace donc les enseignements de 14 ans de recherche empirique du RAMEAU. Là où les livres « Bien commun : vers la fin des arrogances ! » (2016), « Oser l’intérêt général » (2017) et « l’Alchimie du bien commun » (2018) posaient progressivement les fondations d’une nouvelle lecture de notre capacité à « faire société », ce rapport en livre le mode opératoire pour passer à l’action. Après les 21 suggestions pour mettre en œuvre concrètement les ODD, les 21 enseignements sur l’innovation sociétale éclairent sur les pratiques concrètes des « pionniers » qui nous ont ouvert la voie. Il ne s’agit pas seulement de (re)connaître que les « preuves de concept » se multiplient, il nous faut maintenant inventer « l’usine de production collective » pour les déployer. Les traitements thérapeutiques ne sont en effet pertinents que s’ils sont accessibles à tous !

Alors, ne nous trompons pas de combat : certes les évolutions de législation, les capacités d’investissement à la hauteur des enjeux, et les infrastructures nouvelles, notamment sur les territoires, nous seront utiles … mais nous avons besoin avant tout des hommes et des femmes capables de conduire la transformation à l’œuvre dans notre Pays, et plus largement dans le monde. Nous devons impérativement passer d’une multitude de « marginaux séquents » capables de « faire alliance » car ils en maîtrisent les fondamentaux, à des « troupes de génie » capables d’en démultiplier l’impact. L’urgence collective est que chacun d’entre nous accepte de se laisser transformer par le mouvement de co-construction du bien commun, comme « principe actif » nous invitant à une réelle résilience … et à nous « décentrer » de nos propres enjeux.

Mais pour accepter ce « pari de la confiance » et faire le « pas de côté » qu’il nécessite, ainsi que pour entrer dans une dynamique apprenante de l’Altérité, encore faut-il avoir des preuves que ce mouvement n’est pas une chimère. C’est bien connu « seules les feuilles mortes sont dans le vent ! ». La co-construction du bien commun n’est-elle qu’un feu de paille ? Une utopie passagère qui agirait comme un onguent sur un malade déjà condamné ? Bien au contraire, elle est déjà incarnée sur nos territoires. Les Français en veulent la preuve … et c’est bien légitime !

C’est pourquoi, en partenariat avec l’Observatoire des partenariats dans le cadre du programme IMPACT, Le RAMEAU met en ligne aujourd’hui la base de données IMPACT-Pratiques innovantes. Plus de 150 exemples inspirants prouvent que la dynamique est profondément ancrée dans une capacité des organisations à s’engager dans une forme radicalement nouvelle de R&D sociétale.

Alors, les plus réticents diront : « Pourquoi n’en voyons-nous pas les résultats déjà déployés ? ». La réponse est simple : « les Cèdres du Liban mettent 100 ans à pousser ! ». Il nous faut attendre le « juste temps » de la maturité. Alors les plus pessimistes diront : « Mais nous n’avons plus le temps ! » Et la réponse est toute aussi simple : « Cela fait déjà 80 ans que les graines ont été semées. Pendant que l’arbre poussait patiemment, nous avons regardé ailleurs - ce qui était à la fois légitime et souhaitable - … mais le temps est venu de voir les fruits de ces graines plantées par les pionniers pour les générations futures ». Ce dialogue imaginaire est au cœur du choix personnel que chacun d’entre nous doit faire pour observer le monde. Seul l’engagement des hommes qui la composent peut permettre aux organisations d’agir, et seules les organisations peuvent éclairer les systèmes politiques pour faire les choix courageux qu’ils doivent prendre, partout dans le monde, au-delà des avis partisans. C’est tout le sens de l’intérêt général à un moment charnière de notre histoire collective !

Modestement, après 14 ans d’une patiente observation des graines semées et des fruits émergents, Le RAMEAU veut être le témoin de la beauté du monde que nous ne savons plus voir : le LIEN commun ! Ce dernier est pourtant la source et la racine de notre capacité à « faire société ». Et si nous changions de regard ? Et si la fragilité - loin d’être perçue comme une faiblesse – devenait notre force collective ? Et, si nous acceptions l’invitation à oublier nos arrogances pour co-construire le bien commun ? Est-ce là un Rêve ? Bien au contraire, c’est une réalité déjà active ! Regardons collectivement ce qui aujourd’hui est « sous nos radars » communs. De même que l’hiver n’est pas une saison morte pour la nature, mais le moment de la revitalisation, la période que nous vivons n’est pas la fin du monde, mais le début d’un nouveau chapitre de son Histoire. Les 150 illustrations de la base de données IMPACT-Pratiques innovantes sont là pour nous inciter collectivement à passer de l’étape de « se conter » - faire le récit de sa propre contribution - à « se compter » : combien sommes-nous à déjà agir pour le bien commun ? Ces quelques exemples nous inspirent et nous donnent envie d’aller plus loin. Sachons les voir, en comprendre leurs racines profondes, et nous atteler à notre tâche de « jardinier du bien commun » pour réussir l’Alchimie déjà à l’œuvre sur nos territoires ! C’est là l’Yposkesi du RAMEAU.

Alors oui, nous n’en sommes qu’à « mi-chemin », mais c’est justement le « juste moment » pour reprendre des forces avant de repartir !

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer