Aller au contenu principal
Par Association française des hémophiles - Publié le 20 janvier 2015 - 14:55 - Mise à jour le 11 février 2015 - 14:05
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Dire ou ne pas dire l’hémophilie d’un enfant à ses camarades ?

Bonjour à tous ! Mon fils de 8 ans est hémophile modéré. Les enseignants de son école sont au courant, vu qu’il a un P.A.I. mais pas les enfants de l’école. Est-ce bien ou pas ? Je souhaiterai que cela se sache afin qu’ils ne prennent pas sa maladie à la légère, car sans arrêt il y a des bagarres, des coups et j’ai peur pour mon fils. La directrice ne veut pas que ça se sache car elle veut qu’il soit comme tout le monde. Comment leur expliquer avec des mots simples et sans que mon fils soit par la suite mis de côté ?

Dire ou ne pas dire l’hémophilie d’un enfant à ses camarades ?

Respecter le choix de l’enfant concernant l’annonce de sa maladie

Si l’enfant est en âge de le faire (école primaire), il peut souhaiter informer ses camarades de classe. Mais c’est à lui seul de le décider, et il ne faut pas en informer les autres enfants s’il ne le souhaite pas. Pour les plus petits (école maternelle), selon leur maturité, certains sont tout à fait à même d’exprimer ce qu’ils veulent ou bien c’est un des parents qui vient expliquer aux autres, toujours avec l’accord de l’enfant. Chaque enfant, en fonction de son âge, de ses ressources personnelles, de son environnement, vit sa maladie différemment. C’est pourquoi il est fondamental de dialoguer avec l’enfant et de ne pas signaler systématiquement sa maladie aux autres enfants.

« Quand Eudes a eu 5 ans, c’est lui qui a choisi : il m’a demandé l’autorisation d’emmener à l’école le livre sur son ourson qui était hémophile comme lui pour que sa maîtresse le lise en classe. C’est lui à 5 ans qui gère… Dans la cour, il dit – je suis hémophile, tu ne me touches pas !! »

http://bit.ly/1BaHvec

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer