Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 30 janvier 2015 - 13:59 - Mise à jour le 11 février 2015 - 14:07
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Angelina Jolie raconte son expérience avec les réfugiés d'Irak

Angelina Jolie s'est récemment rendue en Irak, auprès des réfugiés, syriens notamment. Elle raconte son expérience dans un article du New York Times.

Angelina Jolie raconte son expérience avec les réfugiés d'Irak

Ambassadrice du Haut-commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR), Angelina Jolie s'est rendue en Irak il y a quelques jours. Elle y a dénoncé le manque de financements alloués aux personnes chassées de Syrie et d'Irak. Elle raconte ce qu'elle a vu dans le camp de déplacés de Khanké, près de Dohouk, dans le nord du pays, et tire la sonnette d'alarme dans une tribune publiée dans le New York Times du 27 janvier. "C'est ma cinquième visite en Irak depuis 2007 et les souffrances sont pires que tout ce que j'avais pu voir jusque là ", écrit-elle, avant d'ajouter : " Le HCR n'a reçu que la moitié des financements dont il avait besoin en 2014 pour ses programmes en Irak et en Syrie, et il est très inquiet du rythme très lent des promesses de dons cette année", a prévenu l'actrice. D'après les chiffres du HCR, quelque 13 millions de personnes au total ont été chassées de chez elles par les violences en Irak et en Syrie.   L'actrice continue son récit : " Que pouvez-vous dire à une mère en pleurs qui vous dit que sa fille est entre les mains de l'État islamique ou ISIS et qu’elle aimerait qu’elle soit là aussi ? Même si elle doit être violée et torturée, elle vous dit que ce serait mieux que de ne pas être avec sa fille ! Que dites vous à une fillette de 13 ans qui décrit l'entrepôt où elle vivait avec d'autres, et d'où on la tirait trois fois par jour pour qu’elle soit violée par des hommes ? Quand son frère l’a su, il s’est tué.[...] ? ". La réalisatrice avoue avoir pour habituer de tenter de les réconforter mais d'être cette fois-ci restée sans voix.  Elle évoque aussi le problème des pays voisins : " Les pays frontaliers de la Syrie ont accueilli près de 4 millions de réfugiés syriens, mais ils ont atteint leurs limites. Les Syriens représentent 10% de la population vivant en Jordanie. Au Liban, une personne sur cinq est syrienne. [...] Les appels des Nations unies sont largement sous-financés. Les pays hors de la région devraient offrir un refuge aux réfugiés déplacés les plus vulnérables." La star de Lara Croft rappelle justement que " l'UNHCR a été créé après la Seconde Guerre mondiale pour aider les gens à rentrer chez eux après un conflit. Il n'a pas été créé pour nourrir, année après année, des gens qui pourraient ne jamais rentrer à la maison, dont les enfants seront nés apatrides, et dont les pays pourraient ne jamais connaître la paix. C'est pourtant la situation actuelle, avec 51 millions de réfugiés, demandeurs d'asile ou personnes déplacées à travers le monde. Plus que l'organisation n'en a jamais connu dans son histoire."

Crédit Photo

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer