Aller au contenu principal
Par Association française des hémophiles - Publié le 4 février 2015 - 14:26 - Mise à jour le 11 février 2015 - 16:50
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Prise en charge gynécologique des femmes atteintes d’une maladie de l’hémostase

Sont concernés dans ce livret, les maladies constitutionnelles de l’hémostase : maladie de Willebrand, déficits en facteurs de coagulation ou thrombopathies.

Prise en charge gynécologique des femmes atteintes d’une maladie de l’hémostase

Ces maladies se traduisent par des manifestations hémorragiques de gravité variable, spontanées ou secondaires à une procédure invasive, apparaissant généralement d’autant plus tôt dans la vie que le déficit est profond. Elles sont surtout caractérisées par des saignements cutanéo muqueux, hématomes et hémarthrose dans les formes plus graves.

La prise en charge des filles et des femmes est importante, puisque les règles et en particulier la ménarche* sont un risque hémorragique majeur. Ce livret a été rédigé par le Dr Maud Bidet et Mme Magali Viaud, médecin gynécologue et attachée de recherche clinique au sein du Centre de Référence des Pathologies Gynécologique Rares de l’hôpital Necker, en étroite collaboration avec la Commission Willebrand de l’AFH.Télécharger la brochure / La lire en ligne *La ménarche est la première période de menstruations c'est-à-dire la première fois où, dans le cycle ovulatoire, un individu de sexe féminin a ses règles.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer