Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 16 mars 2015 - 21:49 - Mise à jour le 24 mars 2015 - 12:36
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Acquisition des archives Turgot grâce au mécénat de la Banque de France

Reconnu œuvre d’intérêt patrimonial majeur le 22 octobre 2014, le fonds d’archives de la famille Turgot vient d’être acquis par le ministère de la Culture et de la Communication pour un montant de 8,5 millions d’euros grâce au mécénat de la Banque de France. Ces écrits, conservés depuis plus de deux siècles par la famille, ont été vendus au profit des Archives nationales chez Sotheby’s.

Acquisition des archives Turgot grâce au mécénat de la Banque de France

Le ministère de la Culture et de la Communication a publié un avis d’appel au mécénat d’entreprise (JORF n°0287 du 12 décembre 2014) pour l’acquisition des archives Turgot ouvrant droit à une réduction d’impôt sur les sociétés égale à 90% des versements qu’elles pourraient effectuer, dans la limite de 50% de l’impôt dû au titre de l’exercice considéré dans le cadre du dispositif encadrant les trésors nationaux.

Témoignage essentiel de l’histoire politique et économique de la fin de l’Ancien Régime, les archives Turgot constituent un ensemble exceptionnel de plus de 14 000 manuscrits illustrant la place de la France dans l’histoire de la pensée économique moderne. Turgot, qui fut notamment secrétaire d’Etat à la Marine puis contrôleur général des finances du roi Louis XVI, est considéré comme le fondateur de l’économie moderne précédant Adam Smith et ses théories.

Le mécénat de la Banque de France a donc permis l’entrée dans le patrimoine national de ce fonds d’archives capital. Cette action s'inscrit dans la politique de mécénat de la Banque de France qui poursuit deux buts principaux : contribuer au développement du patrimoine culturel de l'État et favoriser la connaissance en économie. La Banque de France n’en est pas à son premier coup d’essai puisque déjà en 2009, elle avait participé avec Eiffage, la Société des Amis du Louvre et Mazars, à l’acquisition par l’Etat pour le Musée du Louvre du portrait du Comte Mathieu-Louis Molé par Jean-Auguste Ingres, Trésor national d’exception.

A travers ce nouveau soutien, la Banque de France a su concilier ingénieusement son engagement à la fois patrimonial et économique d’un fonds d’archives irremplaçable pour l’histoire de France et pour ses collections.

Crédit photo

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer