Aller au contenu principal
Par FONDATION DE LA 2ème CHANCE - Publié le 23 juillet 2015 - 14:58 - Mise à jour le 23 juillet 2015 - 15:10
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le bénévolat à la Fondation de la 2ème Chance

Le point de vue de Jeannine Barrubes, Déléguée du site-relais de Clermont-Ferrand, adossé à notre partenaire Malakoff Médéric

Le bénévolat à la Fondation de la 2ème Chance

Le bénévolat relatif à la Fondation de la 2ème Chance s’exerce dans le cadre du Relais Amical Malakoff Médéric (RAMM), « hébergeur » du site-relais de Clermont-Ferrand où existent un délégué de site pour la Fondation et un groupe RAMM d’Aide à la Création d’Entreprise d’une vingtaine de bénévoles motivés pour aider à la création ou à la reprise d’entreprise. Les « volontaires » bénévoles de la Fondation sont issus de ce groupe.

Une réunion du groupe d’Aide à la Création d’Entreprise (ACE) a lieu tous les mois, au cours de laquelle l’actualité de la Fondation et l’évolution des dossiers traités sont abordés.

 Les bénévoles agissent dans le respect de la charte éthique de la Fondation, de la charte du bénévole et des fiches missions des instructeurs et des parrains.

Ce bénévolat présente des caractéristiques précises répondant à un souci de soutien moral, humain et technique permanent, soit pour une aide à la présentation de la demande d’aide de la Fondation, soit dans le cadre de l’instruction des dossiers et du parrainage.

Une grande disponibilité mise au service des porteurs de projets

Tous les porteurs de projet qui souhaitent constituer un dossier de demande d’aide sont vus lors d’une première entrevue par le binôme délégué de site/délégué de site adjoint, ou encore par la personne qui a détecté l’intéressé.

Du temps est pris pour parcourir le dossier de demande de financement en insistant sur les points importants : précarité, accident de vie, viabilité du projet, cofinancements.

Si le porteur de projet décide de poursuivre sa demande et en fonction du degré d’avancement de son projet, d’autres rendez-vous suivent aussi souvent que nécessaires.

Disponibilité permanente du parrain, bien sûr, mais aussi de toute personne qualifiée après le démarrage de la création d’entreprise, si des difficultés imprévues, des besoins d’apports techniques ou simplement des conseils ou un besoin de parler, s’avèrent nécessaires.

Un apport technique grâce au groupe ACE, à la diversité des origines professionnelles de ses membres et aux échanges mensuels ou informels à tout moment

Selon les caractéristiques du projet,  intervention d’un bénévole qualifié ayant une expérience adaptée. Si nécessaire, aide à la rédaction, photocopies etc…mais toujours en soulignant bien que nous ne sommes là que pour aider, le candidat gardant son initiative ainsi que la maitrise des éléments de sa demande.

Une approche humaine privilégiée

Le choix du parrain est fait en fonction, des compétences techniques nécessaires et dans le souci de l’adéquation des profils parrain/filleul, ce qui est rendu possible par l’importance et la multiplicité des compétences présentes dans le groupe.

Existence et maintien d’un partenariat

Les porteurs de projet sont détectés par les bénévoles eux-mêmes (propre réseau relationnel ou bouche à oreille) et également envoyés par un partenariat établi au fil du temps et dynamisé en permanence.

Le prescripteur principal est Pôle Emploi en raison de la participation hebdomadaire des membres du groupe ACE du RAMM aux ateliers destinés aux créateurs d’entreprises, mais sont aussi prescripteurs, l’AGEFIPH et les Boutiques de Gestion, l’ADIE, ainsi que des organismes de formation.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer