Aller au contenu principal
Par Fondation RTE - Publié le 5 août 2015 - 16:40 - Mise à jour le 29 septembre 2017 - 11:54
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Saint-Véran se met sur orbite

Lundi 3 août, partenaires institutionnels, acteurs du projet, astronomes amateurs et grand public se sont réunis pour assister à l’inauguration de l’observatoire de Saint-Véran ainsi qu’à la pose symbolique de la première pierre de la Maison du Soleil, projet soutenu par la Fondation RTE.

Saint-Véran se met sur orbite

Située à près de 2042 m d’altitude, dans le Parc Naturel Régional du Queyras, Saint-Véran est la plus haute commune d’Europe. Son point culminant, le Pic de Châteaurenard est identifié dans les années 60 comme un site européen présentant des conditions exceptionnelles d’observation astronomique. Un aménagement du lieu est décidé et la crête du Pic reçoit une des deux coupoles historiques de l’Observatoire de Paris. L’observatoire se dote également d’une base-vie permettant au CNRS d’y mener une campagne d’observation de l’astre solaire. Quelques années plus tard, l’observatoire est mis à la disposition d’astronomes amateurs et l’association Astro Queyras prend le relais pour des missions scientifiques. Mais avec le temps, les installations deviennent vétustes et ne sont plus aux normes. La commune de Saint-Véran, propriétaire du terrain, envisage alors un projet de rénovation intégré à une opération de redynamisation de son territoire, économiquement et démographiquement fragile. L’association Saint-Véran Culture et Développement, créée en 2014 afin de faire rayonner le patrimoine local, est née de cette dynamique. Le travail commun de ces trois acteurs, aidé de partenaires de poids comme la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, aboutit à une ambitieuse solution : rénover l’Observatoire du Pic de Châteaurenard et construire, au cœur du village, un site muséographique dédié à l’astre solaire, la Maison du Soleil.

Un observatoire pour des astronomes amateurs

Le premier volet du projet a déjà pris forme, comme le prouve l’inauguration de l’observatoire. En présence de Danielle Guignard, maire de Saint-Véran, Joël Giraud, député des Hautes-Alpes et de Claude Catala, président de l’Observatoire de Paris, les invités ont pu découvrir l’aboutissement d’une partie de ce grand projet.

En effet, la nouvelle base-vie de l’observatoire a été reconstruite et propose un espace convivial et chaleureux pour une capacité totale de 18 occupants. Entièrement autonome en eau, chauffage et électricité, l’observatoire peut désormais confortablement accueillir des visiteurs. Le projet a permis l’installation d’une troisième coupole de 5 mètres équipée d’une chambre photographique FFC à grand champ de haute qualité. L’observatoire est doté de deux télescopes, l’un de 62 cm et le second de 500 mm permettant de découvrir toutes les merveilles de la voûte céleste.

Une Maison du Soleil dédiée au grand public

L’évènement a été également marqué par le lancement du second volet du projet, avec la pose de la première pierre de la Maison du Soleil et la démonstration d’un four et d’un cadran solaire. 

Ce nouveau site prendra la forme d’un espace de découverte de notre astre destiné au grand public, familial et scolaire et accessible en toute saison. Plusieurs salles seront aménagées afin d’y dévoiler une véritable scénographie ludique et inédite. Un faisceau de lumière cheminera à travers chaque espace et chaque salle sera équipée d’un appareil de haute précision (spectrographe, cœlostat ainsi qu’un coronographe), permettant une découverte du soleil sous toutes ses facettes. 

La Maison du soleil possèdera un « Jardin solaire » où des cadrans solaires de différents types seront présentés et utilisés à des fins pédagogiques. Une terrasse, installée au sud-ouest, sera utilisée pour des observations nocturnes, en complément de celles proposées en altitude à l’observatoire.

Le site s’inscrira enfin dans un circuit de découverte touristique incluant, outre l’astronomie, l’archéologie et la géologie (visite de la mine de cuivre, carrière d’extraction de serpentine ou marbre vert) comme la découverte des patrimoines bâti et naturel de la région. Les scolaires et les jeunes issus de milieux défavorisés, dont ceux de la ville de St-Ouen qui est propriétaire d’un centre de vacances dans le village, seront un public privilégié.  La Maison ouvrira ses portes courant 2016.

À la faveur d’une combinaison de la station d’observation rénovée en altitude et de la « Maison du Soleil » au centre du village, Saint-Véran s’investit pour devenir un lieu incontournable du « tourisme astronomique ». 

Pour en savoir plus sur le projet.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer