Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 6 février 2016 - 18:28 - Mise à jour le 18 février 2016 - 14:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCREDI EN IMAGES] Sensibiliser au cancer de l’enfant grâce à un jeu vidéo

That Dragon, Cancer, sorti le 12 janvier, est un jeu vidéo pas comme les autres. Il s’agit d’un jeu narratif tout à fait singulier dans lequel le joueur, à travers 14 épisodes, prend la place de la famille d’un jeune enfant atteint d’un cancer.

[MERCREDI EN IMAGES] Sensibiliser au cancer de l’enfant grâce à un jeu vidéo

Ce fut une thérapie pour Ryan Green que de créer ce jeu. Il a en effet vécu l’expérience de voir son fils Joel, l’enfant du jeu, se battre pendant 4 ans contre une tumeur incurable qui aura finalement raison de lui en mars 2014 alors qu’il n’a que 5 ans. Ce jeu est une façon pour son père de lui rendre hommage.

Tout au long de l’histoire, le joueur s’attache à Joel et vit ce que la famille a pu vivre. Ryan Green ne cherche pas à apitoyer, il veut favoriser l’empathie car, selon lui, « cela peut changer la manière dont nous traitons notre prochain, notre manière de considérer l’autre ». 

Très réaliste, le jeu "parvient, par le biais des sons et de sa musique, des conversations et monologues des protagonistes, ainsi que de sa mise en scène, qui subtilise parfois Joel à notre vue, à faire surgir ou émerger des sentiments d'une incroyable pureté. Avec quelques larmes à la clé", prévient le site spécialisé Gameblog qui l'a testé.

C’est grâce à une campagne Kickstarter et la générosité de près de 3 700 donateurs que plus de 104 000$ ont pu être récoltés pour développer le jeu. Il n’est certes pas évident de s’imaginer jouer à ce jeu, mais l’expérience sensibilise davantage que la seule connaissance, même de manière virtuelle, et c’est un bel hommage que son père fait à Joel de montrer ainsi son courage.

 

Source

Crédit Phot

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer