[AUTISME] Autistes sans frontières : penser positif !

[AUTISME] Autistes sans frontières : penser positif !
Trop petites séparément pour se faire entendre, les associations fondatrices se regroupent en 2004 en coordination nationale, sous l'appellation « Autistes Sans Frontières ». L’association œuvre en suivant trois axes : intégrer, sensibiliser et informer.


Sortir les personnes souffrant du trouble du spectre autistique du « carcan psychiatrique »

L’association affiche la volonté de « sortir les personnes ayant un TSA du carcan psychiatrique, de les amener à vivre en dehors des institutions fermées qui les excluent d’entrée de jeu et les surhandicapent presque instantanément ».80% des enfants autistes restent aux portes de l’école, l’association pallie cette lacune française  en co-financant des dispositifs d’accompagnement spécialisé. Elle sensibilise en interpellant l’opinion avec des films de sensibilisation.

 

Des mécènes nombreux et des partenariats variés

Maison Dassault avec la mise à disposition des salons de l’hôtel Dassault, Sephora qui a permis à l’association de « faire connaître au grand public l’intégration en milieu ordinaire », Blue Marilyn  Production (mécénat de compétences avec la réalisation d’un film), l’agence  Komando (mécénat de compétences en communication), Free Lance avec des produits partage (le site mentionne les opérations de 2006 et 200) Jean-Paul Gaultier (tee-shirt en 2005),  Christian Lacroix, Franck Sorbier / Mylène Farmer en 2006, kimono produit-partage en 2007, En 2012, la Maison Pierre Hermé a décidé d’associer ASF à la 7e journée du macaron. Enfin, plus récent, en 2015 avec « Du style et du coeur » : pendant une semaine, ZEF a proposé dans ses boutiques parisiennes une sélection de vêtements sur laquelle 10 euros par article étaient reversés à l’association.

, , , ,