Aller au contenu principal
Par Ordre de Malte France - Publié le 20 décembre 2016 - 16:05 - Mise à jour le 20 décembre 2016 - 16:35
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Cet hiver encore, l’Ordre de Malte France se mobilise auprès des plus démunis

« Un parcours du combattant », ce sont les termes qui reviennent pour qualifier les difficultés d'accès aux soins des personnes les plus démunies, aujourd'hui, en France. Plus exposées à la maladie, moins réceptives aux messages de prévention et plus éloignées des systèmes de santé, elles subissent les tragiques conséquences de ce triple handicap.

Cet hiver encore, l’Ordre de Malte France se mobilise auprès des plus démunis

Face à la dégradation de cette situation sociale, l’Ordre de Malte France développe ses compétences médicales pour permettre aux personnes en grande exclusion d’accéder aux soins. Les maraudes médicales, véritables cabinets médicaux, mobilisent des équipes de médecins et infirmiers bénévoles qui vont à la rencontre des personnes sans abri. Depuis 18 ans, une maraude médicale tourne dans les Hauts de Seine, et cette année, un nouveau dispositif a démarré à Annecy en novembre ; avec un objectif d’étendre ces maraudes médicales à 8 grandes villes d’ici 2020. 

Grâce à des partenariats avec d’autres associations, des consultations médicales sont mises en œuvre dans les Hauts de Seine et d’autres voient le jour à Lille et Versailles. Au sein de notre centre d’hébergement d’urgence, le Fleuron St Jean (Paris 15ème), trois médecins bénévoles consultent trois fois par semaine.  

En intensifiant ses actions de proximité médicales, l’Ordre de Malte France souhaite ainsi venir en aide aux populations délaissées qui n’ont pas accès aux soins par les canaux habituels.

Toutes ces actions sont possibles grâce à la générosité de tous !

Soutenez-nous sur http://donenligne.ordredemaltefrance.org/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer