Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 21 février 2017 - 15:35 - Mise à jour le 13 mars 2017 - 08:29
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[NUMÉRIQUE] WildLeaks, site participatif qui dénonce les crimes environnementaux

Inspiré de WikiLeaks, WildLeaks est un site Internet qui permet aux particuliers de dénoncer les crimes environnementaux tels que les déforestations et le trafic d’animaux. Une plateforme sécurisée garantit l’anonymat des lanceurs d’alerte.

[NUMÉRIQUE] WildLeaks, site participatif qui dénonce les crimes environnementaux

Des crimes impunis qui rapportent gros

Contrairement aux crimes de guerre et aux crimes contre l’humanité, les crimes contre l’environnement ne sont pas contemplés par le droit international. Pour cette raison, les actes de déforestation ou de trafic d’animaux, qui représentent un marché de près de 200 milliards d’euros, restent trop souvent impunis. Lancé en février 2016 par l’ONG américaine Elephant Action League (EAL), WildLeaks est un site participatif calqué sur WikiLeaks qui a pour objectif de permettre aux particuliers de dénoncer de tels actes de façon anonyme. WildLeaks accepte toutes les informations relatives à la criminalité environnementale mais se concentre surtout sur le trafic de cornes de rhinocéros en Afrique.

Préserver l’anonymat, une priorité pour la sécurité

Andrea Costra, le fondateur de WildLeaks, affirme que la mission première du site n’est pas de « faire un maximum d’arrestations, mais de comprendre comment ces réseaux fonctionnent ». Il insiste sur le fait que la compréhension de ces réseaux très bien structurés est une tâche qui nécessite « un travail d’investigation long et complexe ». WildLeaks cherche pour le moment à gagner la confiance des lanceurs d’alerte afin qu’ils puissent dénoncer les crimes environnementaux sans risquer leur vie. Pour ce faire, une plateforme totalement sécurisée a été créée et toutes les informations envoyées sont cryptées.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer