Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

L'Action Tank soutenu par la Fondation Rexel éligible au contrat à impact social

L'Action Tank soutenu par la Fondation Rexel éligible au contrat à impact social


La Fondation Rexel créée en 2013 sous l’égide de la Fondation de France soutient l’Action Tank Entreprise et Pauvreté. Le projet de l’association en question s’est avéré être l’un des projets éligibles au contrat à impact social.







L’Action Tank Entreprise & Pauvreté sélectionnée par le Ministère de l’Économie

 

L’association Action Tank & Pauvreté est co-présidée par Martin Hirsch et Emmanuel Faber. Avec pour projet de venir en aide à une vingtaine de copropriétés considérées comme fragiles, l’association a été nommée éligible au contrat à impact social. L’annonce a été faite début février 2017 par le Ministère de l’Économie et des finances et le Secrétariat d’État chargé du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire.

 

Les contrats à impact social offrent aux associations la possibilité de mener à bien des projets innovants et solidaires afin de répondre aux besoins de la société. L’association qui bénéficie de ce genre de contra peut se faire financer par un investisseur privé. Si le projet s’avère être un succès, cet investissement est alors remboursé par la puissance publique.

 

 

L’Action Tank Entreprise & Pauvreté et la Fondation Rexel pour les co-propriétés

 

Le projet de l’association vise à accompagner et restaurer 20 co-propriétés fragiles en voie de dégradation. En échange d’une paricipation modeste des habitants, l’association propose de les aider à reprendre et à gérer la gouvernance de leur co-propriétés. L’Action Tank souhaite aussi faire des rénovations énergétiques dans six de ces co-propriétés sur une durée de cinq ans.

 

Le but de ces actions est d’améliorer la gestion de l’état des logements, leur étiquette énergétique, l’évolution des usages des habitants et de favoriser la sortie de la précarité énergétique. Un projet ambitieux et en accord avec les besoins de la société puisque près de 15% des co-propriétés sont considérées comme fragiles, ce qui représente un million de logements en France.

 

, , , , ,