Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[LU] Les startups solidaires envahissent le monde du numérique

[LU] Les startups solidaires envahissent le monde du numérique
Le numérique a changé le visage de l’intérêt général en apportant de nouveaux outils, de nouvelles méthodes de dons. Ainsi, des plateformes numériques dédiées aux donations en ligne pour la création de start-up sociales et le soutien d’associations ont vu le jour. Aujourd’hui, le nombre de ces plateformes continuent de grimper. C’est du moins ce que Françoise Paoletti explique dans son article « Le boom des start-up solidaires et humanitaires » publié par Le Monde le 6 juin 2017.


Des startups qui intéressent les jeunes

 

1001 pact, KissKissBankBank, Ulule, Babyloan… Les startups sociales dédiées à la collecte de fonds sont de plus en plus nombreuses. Elles proposent aux internautes des plateformes numériques consacrées au fundraising. Toutes se basent sur le même principe : ces startups se présentent aux internautes sous la forme d’un site web ou d’une application mobile, et permettent en quelques clics, d’offrir un soutien financier à une organisation. Ils deviennent ainsi des e-donateurs. Un système qui profite beaucoup aux associations qui n’ont pas forcément les moyens de payer une campagne de levée de fonds, et qui est intéressant pour ceux qui sont désireux d’aider mais ne peuvent financièrement pas s’engager sur le long terme : une situation qui concerne principalement les jeunes.

 

 

Des plateformes de plus en plus spécialisées

 

En plus de se démocratiser à vitesse grand V, les startups de fundraising sont de plus en plus professionnelles et se spécialisent. En fonction de ce qu’elles proposent on peut donner, prêter ou investir, le tout avec des sommes d’entrée abordables. Certaines, comme 1001 pact se concentrent plus sur le financement de projets à impact social ou environnemental alors que d’autres comme Fadev privilégient la cause des entrepreneurs dans les pays en voie de développement et propose de leur prêter de l’argent. Pour finir, des startups solidaires fonctionnent de manière locale comme jadopteunprojet.com qui cible principalement la région Nouvelle-Aquitaine.

 

Source : Le Monde

, , , , , ,