Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[FUSAC] Rugby : l’ASM Clermont Auvergne va créer sa propre fondation

[FUSAC] Rugby : l’ASM Clermont Auvergne va créer sa propre fondation
L’ASM envisage de créer une fondation pour dépasser le cadre sportif et ajouter une dimension sociale et philanthropique à son activité. Plusieurs pistes sont actuellement étudiées pour mener à bien ce projet de développement innovant et ambitieux.


 

 

Un nouveau modèle économique qui va au-delà du rugby

Le concept n’est pas encore très développé en France. Sur la planète foot, le PSG et l’Olympique lyonnais y ont déjà adhéré. L’ASM Clermont Auvergne pourrait bientôt devenir le premier club de rugby professionnel français à intégrer véritablement l’engagement sociétal et responsable au cœur de sa stratégie de développement. « La mission du club ne sera pas uniquement liée à la réussite sportive, même si elle reste au cœur du système, elle devra se doter d’actions qui vont au-delà du sportif », indique Jean-Marc Lhermet, le chef de ce nouveau projet. La première étape consistera à créer de nouvelles structures juridiques. Pour coordonner toutes ses actions, l’ASM souhaite créer une fondation d’entreprise et une fondation de dotation qui seraient placées sous l’égide d’une seule et même structure, la Fondation ASM.

Améliorer un modèle qui fonctionne déjà bien

En créant sa propre fondation, l’ASM entend diversifier son activité, générer de nouvelles ressources et améliorer son image. Le club est conscient que le travail accompli jusqu’à présent est excellent, et qu’il doit poursuivre dans cette lignée. Un stade toujours plein, un maillot qui porte de nombreux sponsors, droits plus élevés de la Ligue : l’ASM possède « un modèle aujourd’hui très optimisé » et peut donc logiquement se tourner vers de nouveaux objectifs. Les responsables de ce nouveau projet de développement ont actuellement les yeux rivés vers le Japon, la Chine et l’Amérique du Nord, où des projets similaires très intéressants sont en train de voir le jour. L'e-sport et le rugby féminin pourraient également avoir leur mot à dire…

 

Source : La Montagne

, , , , ,