Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 juillet 2017 - 13:15 - Mise à jour le 28 juillet 2017 - 06:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[SEXO] Quand les stars posent nues pour la bonne cause

Pendant les vacances d'été, le média de l'intérêt général, carenews.com, vous réserve une journée rose. À l'instar de nos confrères, nous vous proposons une édition estivale spéciale. Une journée "sexo", mécénat, intérêt général et philanthropie. Une nouvelle campagne de communication pour sensibiliser au don d’organes a vu le jour à La Rochelle. Une campagne pour laquelle certaines célébrités ont accepté de se mettre à nu… au sens propre.

[SEXO] Quand les stars posent nues pour la bonne cause

Une campagne pas dénudée de sens

 

« Je suis recyclable, vous aussi ! » voilà le slogan de la campagne de communication de la coordination rochelaise du don d’organes et de tissus. Diffusés à partir du 1er juin, les visuels mettent en scène des célébrités locales comme le danseur et chorégraphe Kader Attou, le skipper Yannick Bestaven, ainsi que le joueur de rugby Steeve Barry. Des habitants de la région ont également accepté de poser pour la cause. Seule particularité : tous les protagonistes sont entièrement nus. Un moyen d’attirer l’attention et de se concentrer sur l’essentiel : le don d’organes.

 

Quelques chiffres sur le don d’organes

 

Selon une étude de l’Agence de la biomédecine, le pourcentage de « refus de prélèvement », c’est à dire le pourcentage de personnes qui ne souhaitent pas donner leurs organes, est encore élevé dans le pays puisqu’il représente 33,7 % des Français. Le don d’organes a cependant augmenté de 17 % ces cinq dernières années. Une hausse bienvenue, car le nombre de personnes en attente d’un organe a lui aussi augmenté en passant d’environ 3 580 en 2015 à près de 3680 en 2016. Pour mémoire, la loi bioéthique de 2004 fait de tous les français des donneurs d’organes et de tissus. Si une personne ne souhaite pas donner, elle doit alors l’exprimer de son vivant soit à ses proches, soit en s’inscrivant sur le registre national des refus.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer