Aller au contenu principal
Par Enfance et Cancer - Publié le 5 avril 2014 - 11:21 - Mise à jour le 9 juillet 2014 - 10:34
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

"Traquer l’ADN, où qu’il se trouve."

L’article qui va suivre est tiré du Journal de l’Institut Curie n°94 page 14.

Maladie Disséminée Traquer l’ADN, où qu’il se trouve.

"Depuis deux ans, l’Institut Curie est labellisé « site de recherche intégrée sur le cancer » (Siric) par l’Institut national du cancer (Inca). Un label synonyme d’une reconnaissance de l’excellence et de moyens financiers pour renforcer le continuum entre recherche et soins. C’est ainsi qu’un chercheur à la double formation de biophysicien et de biochimiste, Ronald Lebofsky, a été recruté pour piloter le programme de recherche « maladie disséminée ». Car si l’ADN des cellules est si précieux pour proposer aux patients les traitements les plus adéquats, les chercheurs s’intéressent aussi à sa présence dans le sang des patients atteints de certains cancers.

En effet, cet ADN pourrait permettre de diagnostiquer certains cancers grâce à une simple prise de sang, sans avoir recours à des examens plus invasifs comme les biopsies. Un tel test sanguin pourrait aussi faire partie du suivi du patient pour évaluer le risque de dissémination d’une tumeur à d’autres organes (métastases) ou détecter une éventuelle récidive. Ronald Lebofsky est ainsi l’un des pionniers d’un nouveau métier, à l’interface entre la recherche et la médecine, entre la génétique et la biologie. Il a pour mission, avec son équipe, d’interpréter les besoins des cliniciens et de faire le lien avec les connaissances des scientifiques. Grâce à une plateforme de séquençage haut débit), il teste également des prototypes technologiques pour mieux analyser les cellules tumorales et leur ADN, détectés dans le sang des patients."

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer