Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La « cordée solidaire » pour les migrants, mobilisation et inquiétude des assos

La « cordée solidaire » pour les migrants, mobilisation et inquiétude des assos
La préoccupation des associations concernant le sort des migrants qui tentent de franchir la frontière par la montagne est grande. C'est pourquoi, dimanche 17 décembre 2017, elles ont organisé une « cordée solidaire » à Briançon (Hautes-Alpes).



 

 

 

Une « cordée solidaire » pour les migrants

C'est souvent au péril de leurs vies et dans des conditions insoutenables que ceux qui veulent une vie meilleure passent de l'Italie à la France. Ils avancent en jean et en baskets, voire pieds nus, dans le froid et la neige. La cordée de dimanche 17 décembre a été l'occasion de secourir plusieurs blessés. Au-delà de cette aide indispensable, c'est à une prise de conscience de la part de l'État qu'appellent les associations. Cédric Herrou, agriculteur militant en faveur des migrants, était présent pour apporter son soutien.

 

 

Les associations et les professionnels de la montagne se mobilisent

Plus de 130 professionnels réunis en associations réclament en effet une meilleure prise en charge de ce phénomène qui met en danger les migrants qui n'ont aucune conscience du danger : le col est fermé à la circulation en hiver car très dangereux. Comme en mer, le principe d'assistance à personne en danger devrait s'appliquer, et l'État devrait « réorienter l'action de surveillance des migrants par les forces de gendarmerie et de police dans les vallées alpines » afin de traiter correctement ce qu'il se passe à la frontière franco-italienne dans les Hautes-Alpes.

, , , , ,