Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

WEBINAIRE 8 - Cycle Droits humains et devoir de vigilance - vendredi 16 février

WEBINAIRE 8 - Cycle Droits humains et devoir de vigilance - vendredi 16 février
Cartographie des risques et fournisseurs : approche de Schneider Electric et perspective syndicale Vendredi 16 février 2018 - de 11h à 12h30 GMT+1


Avec : 

Maxime Goualin, Business Ethics & Human Rights Manager, Schneider Electric [France]

Anne-Catherine Cudennec, Déléguée nationale Europe et International, Confédération française de l’encadrement – Confédération générale des cadres (CFE-CGC) [France]

Modération : Geneviève Jean-Van Rossum, Représentante spéciale chargée de la bioéthique et de la responsabilité sociale des entreprises, Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères [France]

Thème:

Votée en mars 2017, la loi française sur le devoir de vigilance s’est concrétisée en 2018 avec la parution des premiers rapports qui devront documenter la manière dont les groupes internationaux évaluent et préviennent les risques sociaux et environnementaux liés à leur activité. Les grands groupes doivent en particulier mettre en place des mécanismes pour cartographier et gérer les risques liés à l’ensemble de leur chaine de sous-traitance, souvent complexe.

En présentant le plan de vigilance de Schneider Electric et sa mise en œuvre, Maxime Goualin partagera des exemples d’actions pouvant être mises en place par une grande entreprise pour cartographier les risques et évaluer ses fournisseurs.

Environ 60 000 fournisseurs travaillent pour Schneider Electric; la RSE est un critère de sélection de ces sous-traitants. Ils doivent respecter les aspects de santé et sécurité, les droits de l’homme, les normes OIT, et aussi les critères RSE notamment les principes du Pacte Mondial. Schneider Electric a identifié 1200 fournisseurs stratégiques qui doivent mettre en œuvre les piliers de la norme ISO 26000 afin de rester dans ce groupe stratégique qui offre des avantage d’un point de vue business (programme en partenariat avec Ecovadis). En complément, le groupe a lancé fin 2017 un programme spécifique pour ses fournisseurs sous vigilance, identifiés de part leur localisation géographique et leur type d’activité.

Les plans de vigilance se doivent d’être élaborés en concertation avec les parties prenantes. Les organisations syndicales pourront être associées aux différentes étapes du plan de vigilance, et notamment à la cartographie des risques, à la définition d’un mécanisme d’alerte et de recueil des signalements et au dispositif de suivi des mesures mises en œuvre.

Anne-Catherine Cudennec exposera quel rôle peuvent avoir les organisations syndicales dans la mise en œuvre du devoir de vigilance, en particulier sur la cartographie des risques.

Objectifs du webinaire:

- Comprendre comment une grande entreprise comme Schneider Electric met en place son plan de vigilance et veille à l’audit de ses fournisseurs afin de prévenir les risques sociaux et environnementaux.

- Comprendre le rôle d’un syndicat dans la mise en œuvre du devoir de vigilance.

Consulter l'annonce sur le site de RSE et PED

S'inscrire via le formulaire

En savoir plus sur le cycle

, ,