Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 5 mai 2014 - 14:37 - Mise à jour le 11 février 2015 - 13:31
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EDITO] Le mécénat des PME

En matière de mécénat, la démocratisation est en marche. Depuis que cette pratique n’est plus réservée aux très grandes entreprises ni exclusivement motivée par la « danseuse du Président », les petites et moyennes entreprises s’engagent pour l’intérêt général. Comment ? Pourquoi ?

[EDITO] Le mécénat des PME

La solidarité n’a jamais été réservée aux entreprises du CAC 40 et les PME n’ont bien entendu pas attendu la loi Aillagon de 2003 (qui crée des avantages fiscaux pour les entreprises comme pour les particuliers) pour s’engager financièrement auprès des associations.

Cependant elles se penchent aujourd’hui plus sérieusement sur la question et suivent le mouvement de professionnalisation du mécénat, en développant également d’autres formes que le mécénat financier.

Henri Loyrette, Président de l’association de promotion du mécénat ADMICAL, explique dans un article de la Tribune.fr pourquoi les PME sont de par leur taille très adaptées à la pratique du mécénat. Elles sont selon lui «davantage ancrées dans leur territoire, plus en lien avec le tissu socio-économique local, fortement portées par la personnalité d'un patron identifiable et stable, enfin rapportées à une proximité non seulement géographique mais aussi managériale et humaine, ce qu'on peut y bâtir en matière de mécénat peut être passionnant et particulièrement rayonner dans comme autour de l'établissement. Notamment avec les salariés, que l'on peut associer plus aisément et rendre acteurs des initiatives.»  C’est notamment l’exemple du mécénat de compétences qui on le rappelle permet à une entreprise de dédié un salarié quelques heures ou quelques jours à la réalisation d’un projet associatif, et déduire 60% du montant du coût de ce service de ses impôts.

Les PME en retirent les mêmes avantages que les autres entreprises en termes d’image, de réputation, de motivation de leurs collaborateurs et même d’innovation.

Selon les dernières données communiquées par Admical, 14% des entreprises de 10 à 250 salariés font aujourd’hui du mécénat, soit un peu moins que les années précédentes, même si l’on constate un changement dans la méthode de comptabilisation. Beaucoup de PME font sans doute du mécénat sans le savoir, voire sans vouloir le déclarer en utilisant les reçus fiscaux. Mais elles sont motivées et susceptibles de permettre le développement d’un mécénat de masse, rendu nécessaire par la baisse des subventions publiques et la croissance du nombre de projets d’intérêt général. Enfin, grâce à leur fonctionnement souple, leur dimension humaine et leur ancrage territorial, les PME peuvent s’engager dans un mécénat différent et innovant, dans la forme comme sur le fond.

Accompagnons les dans leur politique de mécénat !

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer