Aller au contenu principal
Par Groupe La Poste - Publié le 22 juin 2020 - 14:44 - Mise à jour le 22 juin 2020 - 14:59
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Bien vieillir à domicile, une priorité pour le Groupe La Poste

La crise du Covid-19 a mis en exergue la fragilité voire la grande solitude que connaissent une partie des personnes âgées. Parmi les associations particulièrement actives sur le sujet : la Croix-Rouge française. Celle-ci a sollicité le savoir-faire du Groupe La Poste, acteur de proximité et de lien social, pour coordonner le portage des repas à domicile.

Bien vieillir à domicile, une priorité pour le Groupe La Poste. Crédit photo : iStock

À l’aube d’une transition démographique majeure

Les chiffres publiés en 2019 par le ministère des Solidarités et de la Santé sont édifiants. Un million et demi de Français ont plus de 85 ans. D’ici 2050, ce chiffre pourrait bien être multiplié par trois, pour avoisiner les cinq millions de personnes.

On prend là la mesure des enjeux démographiques à venir. Ce sera d’ailleurs le sujet central du débat préparant la future Loi Grand Âge et Autonomie. La population connaît non seulement un phénomène de vieillissement, mais elle voit aussi augmenter son espérance de vie. Il s’agit donc de réfléchir à la qualité de vie des personnes âgées et à la façon dont la société peut en prendre soin. Et notamment lorsqu’elles continuent à vivre chez elles.

La Poste et La Croix-Rouge collaborent pour un service de portage de repas à domicile

Près de 760 000 personnes âgées bénéficient de prestations d’aide et d’accompagnement à domicile.

La Croix-Rouge figure parmi les associations très engagées dans ce domaine. Parce qu’elle est convaincue qu’une société bienveillante est une société qui se préoccupe de la longévité, elle propose aux personnes âgées un accompagnement individualisé, adapté aux besoins de chacun.

Les bénévoles de la Croix-Rouge identifient via leur réseau et le tissu associatif les personnes âgées isolées, fragilisées ou en perte d’autonomie, qui vivent encore à domicile.

L’association leur propose de nombreux services pour améliorer leur quotidien. Soins infirmiers, hygiène, tâches ménagères… mais aussi portage de repas. Et sur ce dernier point, elle a sollicité l’appui de La Poste pour en assurer la livraison.

Un maillon essentiel du quotidien des personnes âgées fragilisées

Les études montrent que plus de 50 % des plus de 75 ans n’ont plus de réseau amical actif. Pour beaucoup, le contact avec le facteur est le seul contact social récurrent.

Le service développé par La Poste pour les collectivités et les associations telles que La Croix-Rouge revêt donc un caractère primordial pour maintenir le lien avec les personnes âgées isolées.

Chaque jour, le facteur livre le courrier, prend le temps d’échanger quelques nouvelles et dépose les repas jusque dans la cuisine des bénéficiaires. Tout du moins avant la crise sanitaire. Pendant le confinement, La Poste s’est organisée pour continuer ce service de première nécessité, avec un dépôt sans contact sur le palier ou le paillasson.

« L’activité portage de repas a bondi de 50 % pendant cette période », explique Nicolas Tran, responsable du service au sein du Groupe La Poste. « Nous nous sommes adaptés, nous avons assuré au quotidien cette prestation, même au pire de la crise. Nous nous sommes organisés pour maintenir cette activité car il en va de la vie des gens. Si nous ne livrons pas, ils ne mangent pas. Il y a eu une grande solidarité entre les facteurs qui se sont relayés dans leurs tournées. »

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer