Aller au contenu principal
Par Crédit Agricole - Publié le 11 mars 2020 - 17:55 - Mise à jour le 20 mars 2020 - 17:12
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Crédit Agricole Assurances lance l'appel à projets Aidants 2020

Pour la dixième année consécutive, Crédit Agricole Assurances poursuit son engagement en faveur des proches aidants en lançant son appel à projets national du 2 mars au 11 mai 2020. Il est destiné à soutenir financièrement des projets associatifs locaux répondant aux besoins des aidants.

Crédit Agricole Assurances lance l'appel à projets Aidants 2020

[En raison de l'épidémie de coronavirus, Crédit Agricole Assurances reporte la date de clôture de l'appel à projets au 11 mai 2020 inclus.] 

Aider les aidants

Dans le cadre de sa politique de mécénat, Crédit Agricole Assurances donne les moyens aux organismes d’intérêt général de financer des projets en faveur des aidants non professionnels qu’ils souhaitent mettre en œuvre ou poursuivre.

À travers cette démarche, Crédit Agricole Assurances souhaite apporter une aide de proximité aux aidants familiaux sur l’ensemble du territoire français.

L'appel à projets a pour vocation de permettre aux organismes d'intérêt général locaux, régionaux ou nationaux de créer, développer ou pérenniser leurs programmes en faveur des aidants.

Pour cette nouvelle édition, Crédit Agricole Assurances poursuit son engagement auprès des aidants en faisant le choix de soutenir des projets visant une ou plusieurs de ces trois thématiques : 

  • le partage d'expérience entre porteurs de projets

Les projets attendus mettront en avant l’expérience acquise en matière de soutien aux aidants et les meilleures pratiques qui pourront être partagées avec les autres porteurs de projet.

Contexte : au fil des années, certains organismes ont su développer une palette de soutiens aux aidants, allant de la sensibilisation à la formation, des groupes de paroles aux solutions de répit. Pour la conception et la mise en place de ces différentes actions, des partenariats ont été créés avec des acteurs du secteur sanitaire, médico-social ou social, mais aussi des loisirs, de la culture ou encore de l’entreprise ou du numérique. Échec ou réussite, la réalisation de ces actions a été l’occasion d’effectuer de multiples apprentissages.

Quels sont les connaissances, les outils, les compétences, les engagements qui ont rendus possibles ces actions et quelles sont les bonnes pratiques qui s’en dégagent ?

  • l'exploration de nouveaux besoins des aidants

Les projets attendus sont des actions qui permettent l’identification de nouveaux besoins des aidants (actions de prévention, études, conception d’outils ou de dispositifs de repérage).

Contexte : en fonction de la pathologie, du parcours, de l’âge et de l’environnement de la personne aidée, le rôle des aidants varie. Plus les connaissances progressent sur les aidants et mieux on mesure l’étendue de l’inconnu qui masque encore un grand nombre de besoins. C’est par exemple le cas des jeunes aidants sur lesquels nos connaissances sont encore limitées, celui des professionnels de santé qui ne repèrent pas forcément les signes d’angoisse et d’épuisement des aidants ou encore la situation des aidants dans le maintien ou le retour dans l’emploi.

Mais il y a bien d’autres situations qui restent peu ou pas explorées : quels sont les nouveaux besoins des aidants qui sont en train d’émerger ?

  • l'approche interculturelle du soutien aux aidants

Les projets attendus sont des actions de médiation interculturelles favorisant le dialogue et la reconnaissance des aidants dans toute leur diversité.     

Contexte : dans notre société occidentale, nos références culturelles déterminent en grande partie les représentations sur la maladie, le handicap ou le grand âge, sur la relation d’aide et le rôle de la famille, sur les sentiments de responsabilité, de culpabilité ou bien d’assignation. Pourtant, le rôle d’aidant peut se vivre selon d’autres références culturelles.

Comment dialoguer avec des aidants issus de cultures différentes ? En quoi leurs différences nous ouvrent-elles de nouvelles approches possibles pour comprendre notre conception du rôle d’aidant, et donc de la manière de leur apporter du soutien ?

En complément d’un soutien financier d’une durée d’un an pour une enveloppe globale de 150 000 euros, les associations lauréates bénéficieront de deux journées de formation sur des problématiques de communication, de recherche de financement et de partenariats.

Les associations peuvent déposer leur dossier de candidature sur le site www.ca-assurances.com jusqu’au 11 mai 2020 inclus.

Crédit Agricole Assurances poursuit son engagement envers les aidants

Avec plus de 11 millions d’aidants en France*, soutenir les personnes qui aident un proche en situation de perte d’autonomie est plus que jamais un enjeu majeur de société dans un contexte d’allongement de la vie professionnelle et de vieillissement de la population. Fidèle à l’engagement du groupe Crédit Agricole en faveur de l’inclusion, Crédit Agricole Assurances s’est engagé aux côtés des aidants dès 2010 en soutenant 161 associations ou organismes d’intérêt général, pour une dotation globale de plus de 2,5 millions d’euros.

Pour Caroline Nicaise, directrice de la RSE de Crédit Agricole Assurances :

 « Le vieillissement et la dépendance sont des sujets sociétaux au cœur de nos préoccupations d’assureur. Nous sommes donc naturellement engagés aux côtés des associations qui œuvrent chaque jour en faveur des aidants dans les territoires. »

Qui sont les aidants ?

Une personne qui vient en aide de manière régulière, à titre non professionnel, pour accomplir une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne d'une personne âgée en perte d'autonomie peut être considérée comme un proche aidant. Ainsi, peut être considéré comme proche aidant de la personne aidée : son conjoint, le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin, un parent, un allié ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables.

Source : loi d'adaptation de la société au vieillissement.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer