Aller au contenu principal
Par L'enfant@l'hôpital - Publié le 21 janvier 2021 - 11:33 - Mise à jour le 29 janvier 2021 - 14:09
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’attitude ambivalente des Français envers les enseignants

Chaque mois, nous vous proposons de découvrir le billet d’humeur d’Anne Dunoyer de Segonzac, fondatrice de l’association L'enfant@l'hôpital. Anne évoque dans son billet les sujets qui lui tiennent à coeur et pose son regard personnel sur notre société. Ces sujets, en lien avec la mission de l’association, vous amèneront (nous l’espérons !), à réfléchir et surtout à réagir. La journée internationale de l'éducation est célébrée ce dimanche 24 janvier 2021. C'est l'occasion de réfléchir sur la relation parents-enseignants.

Dimanche 24 janvier 2021 : Journée internationale de l'éducation
Dimanche 24 janvier 2021 : Journée internationale de l'éducation

 

Peu considérés, mal payés, les enseignants français sont même parfois attaqués, verbalement, mais aussi physiquement, comme l’a montré une récente et tragique actualité. Au nom de leur simple statut, ils ne jouissent plus d’aucun respect.

Contestant notes et punitions, les parents prennent de plus en plus la défense de leurs enfants. Cette incohérence sème le trouble dans l’esprit des élèves. Comment restaurer la confiance ?  En matière de neurosciences, les récentes découvertes nous montrent que nous n’apprenons bien que dans une atmosphère harmonieuse.

Par ailleurs, il est de plus en plus demandé aux enseignants d’assurer des missions aussi indispensables qu’impossibles. Un exemple : depuis le rapport Debray en 2002, l’enseignement du fait religieux devrait être dispensé dans l’École laïque. Qui a été formé pour le faire ? Où est le soutien? Qui en est capable ? Qui en a envie ?

 Et pourtant, n’est-ce pas sur ces enseignants tirés à hue et à dia que les parents comptent par-dessus tout pour la réussite scolaire et la promotion sociale de leur famille ?

 L’un des pionniers de cette réflexion est Jean-Marie Petitclerc, salésien, fondateur du Valdocco. Né en 1995 à Argenteuil de la rencontre entre un collectif d’habitants et des Salésiens de Don Bosco, le Valdocco est aujourd'hui implanté dans 5 villes. Jean-Marie Petitclerc décrit ainsi sa démarche : « Notre pédagogie s’appuie sur une posture de confiance à donner aux jeunes, ainsi qu’une posture d’alliance, en les considérant comme acteurs du processus éducatif. »

Les établissements spécialisés - Unités Localisées d’Inclusion Scolaire (ULIS), Instituts Médico Educatifs (IME), ou Instituts d’Education Motrice (IEM), accueillent des enfants et des adolescents dont les handicaps physiques et psychiques se cumulent. Faute d'établissements adaptés, et face à l’urgence, on y place des mineurs isolés, des élèves non francophones…

C’est pour soutenir ces enseignants spécialisés démunis, que l’association L’enfant@l’hôpital assure un accompagnement des enfants sur mesure, même dans les lieux les plus isolés.

 Anne Dunoyer de Segonzac, janvier 2021.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer