Aller au contenu principal
Par Fondation OCIRP - Publié le 2 janvier 2020 - 16:45 - Mise à jour le 2 janvier 2020 - 16:54
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’orphelinage à travers le prisme de la recherche

Organisée conjointement par le pôle Étude et Recherche de la Fondation OCIRP et le laboratoire du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS) de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), une journée d’étude organisée en octobre 2018 a une nouvelle fois mis en lumière la situation sociale et le vécu des jeunes orphelins en France.

© Fondation OCIRP

Le vécu des jeunes orphelins à travers le prisme de la recherche

Un regard porté, cette fois, à travers le prisme de la recherche : placé sous le signe de l’action et des logiques d’action de tous les acteurs concernés par la prise en charge de la situation d’orphelinage, la journée d’étude organisée le 3 octobre 2018 a été l’occasion, pour un public varié, de prendre connaissance des résultats inédits de projets de recherche soutenus par la Fondation OCIRP. Grâce à l’éclairage de nombreux intervenants – spécialistes, membres du Conseil scientifique de la Fondation OCIRP, chercheurs –, de nombreux thèmes liés au deuil et à l’orphelinage ont ainsi pu être approfondis, données empiriques à l’appui.

Mieux connaître la population des orphelins

Quelle est l’évolution de la population des orphelins en France ? Comment prévenir les risques du deuil chez de jeunes enfants ? Que vivent concrètement les orphelins, qu’est-ce qui caractérise leur situation sociale ? Quelles modalités privilégier pour repenser leur accompagnement ? Quels sont l’influence et les impacts du deuil sur l’orientation scolaire et socioprofessionnelle des adolescents orphelins ? Autant de questions qui ont trouvé des réponses inédites à travers les projets présentés, et qui préoccupent de plus en plus les chercheurs. Signe que le sujet constitue désormais un domaine de recherche légitime.

Consulter les actes du colloque « Le vécu de jeunes orphelins après le décès d’un (des) parent(s) ».

 

Article extrait de O’Cœur, le magazine d’information de la Fondation OCIRP, décembre 2018.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer