Aller au contenu principal
Par Association Française des Fundraisers (AFF) - Publié le 21 novembre 2019 - 14:55 - Mise à jour le 26 novembre 2019 - 15:23
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La BNF et le Louvre repartis pour un tour !

Tandis que la BnF (re)lance sa 3ème salve de mécénat participatif pour contribuer à la rénovation de son site Richelieu et particulièrement de sa Salle Ovale, le Louvre lance "Mission Apollon", la dixième édition de son opération "Tous Mécènes", avec cette année un parrain un peu inattendu.

Encore 70 bibliothèques, une ville et 7 colonnes à parrainer !  La BnF relance son appel au mécénat populaire pour contribuer au financement de son site Richelieu, site historique de la Bibliothèque Nationale dans le 2ème arrondissement de Paris, dont les travaux de rénovation ont débuté en 2010.  C'est fin 2016 qu'elle ouvre le chantier pharaonique (250M€ de budget) au cofinancement des particuliers, proposant à l'adoption des lampes (1000€), des calorifères (1500€), des tables de lecture (2000€), des villes (5000€) ou des colonnes (6000€).

Une échelle de dons assez élevée qui séduit sur ses éléments plus accessibles, tous rapidement parrainés. L'institution relance l'an dernier une salve avec des nouvelles pièces au "bas" de l'échelle : 200 bibliothèques (à 1000 euros chacune). Alors que 70 d'entre-elles n'ont pas trouvé de parrain, un an plus tard, la campagne est rediffusée auprès des médias pour trouver la fin des financements : la campagne aurait permis de lever 1,4M€ depuis son lancement, mais 200.000€ restent à trouver.

La question que pose en creux cette nouvelle opération est :  le mécénat participatif peut-il fonctionner avec une thématique récurrente sur plusieurs années ? Quelle lassitude ou "plein de donateur" peut-il générer sans renouveau (ou grand repackaging) et urgence temporelle ? L'avenir le dira pour la BnF, qui a par ailleurs engrangé de beaux succès sur des opérations plus ponctuelles d'achat d'œuvres (Livre d'heures de Jeanne de France en 2012, Manuscrit de François 1er en 2014). La question est tranchée pour le Louvre, qui revient en force pour la 10ème édition de son opération annuelle Tous Mécènes.

Baptisée "Mission Apollon", elle vise à contribuer à l'acquisition de l’Apollon citharède de Pompéi, statue du Ier ou IIème siècle av JC. Ambition : collecter au moins 800.000 euros d'ici fin février (sur les 6,7 millions d'euros que représente l'acquisition). Alternant achat d'œuvres comme ici et opération de restauration (la campagne de l'an dernière visait ainsi à rénover l'Arc du Carrousel et avait rassemblé 1M€), l'opération se réinvente chaque année, aidée bien sûr par la grande variété des sujets touchant au Louvre !

Mais pour garder le public motivé, l'institution mise aussi sur des à-côtés originaux dont des parrains.  Cette année, c'est l'animateur Nikos Agliagas qui a été recruté pour ses talents de photographe (et de voix-off sur la vidéo de la campagne) afin d'immortaliser la statue et de créer – peut-être – une caisse de résonnance auprès de nouveaux publics. Un jeu-concours ("Cithare Hero") sera également mis en place, permettant de gagner un voyage.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer