Aller au contenu principal
Par Fondation OCIRP - Publié le 2 juin 2020 - 11:58 - Mise à jour le 2 juin 2020 - 12:05
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le parrainage de salariés de l'OCIRP

Delphine est assistante à la direction du développement de l’OCIRP et Nathalie est assistante des pôles gestion déléguée et informatique de l’OCIRP. Toutes deux sont marraines salariées de l’OCIRP pour les programmes du Paris Saint-Germain « Les enfants d’abord ». Elles reviennent sur leur parrainage et leur plaisir à s’investir en faveur des enfants orphelins.

Le parrainage de salariés de l'OCIRP : témoignage de Delphine et de Nathalie

Le parrainage de salariés de l'OCIRP

Le témoignage de Delphine

Avec Nathalie, nous parrainons plusieurs projets : les séjours Paris Saint-Germain, le programme « Allez, les filles ! » et la journée des enfants au Parc des Princes. C’est beaucoup de travail, de logistique et d’organisation en tant que marraine, mais j’estime avoir de la chance, de pouvoir réaliser cela. Cette dynamique me donne envie de m’impliquer encore plus en tant que marraine et de développer davantage de projets avec le Paris Saint-Germain Les enfants d’abord en direction des orphelins. 

Le lancement du programme « Allez, les filles ! » le 8 mars 2019 a été un moment inoubliable au Parc des Princes. Les 12 filles du programme ont pu rencontrer leurs marraines de l’Équipe féminine du PSG. Elles avaient toutes des étoiles plein les yeux. Et ce n’était que le début ! Tous les mercredis, elles font des activités sportives et culturelles. Ce programme se clôturera début juillet par un séjour de vacances dans le sud de la France. Tout cela est très enrichissant pour moi, aussi bien professionnellement que personnellement. C’est pour moi une source d’épanouissement, que de m’investir aux côtés de la Fondation OCIRP

Le témoignage de Nathalie

Toutes ces actions nous demandent un investissement supplémentaire sur le plan professionnel, mais à titre personnel, c’est aussi très enrichissant, puisque nous pouvons faire bénéficier de plus en plus d’orphelins à ces différents programmes. 

Étant moi-même fan de foot et supportrice du PSG, je m’aperçois que beaucoup d’enfants sont dans ce cas. Mais nombre d’entre eux ne sont jamais allés au Parc des Princes, ne pratiquent pas de sport ou n’ont pas la chance de partir en vacances. Ce qui est motivant, c’est de voir la joie des enfants lorsqu’à la fin d’un séjour, il leur est remis une tenue identique à celle de leurs idoles. Lors de la journée des enfants au Parc des Princes, on a pu voir leurs yeux briller et leur admiration lorsque les « stars » sont entrées sur le terrain pour l’entraînement et plus encore quand les joueurs se sont approchés d’eux pour faire des selfies… C’est tout ce bonheur, qui me motive. Je crois qu’il est difficile de décrire ce que je ressens quand j’assiste à ces instants magiques que vivent les enfants. Même si cela demande d’y consacrer du temps, le plus important, c’est la joie de tous ces enfants. Chacun d’entre nous doit se sentir concerné par leur situation.

 

Article extrait de O’Cœur, le magazine d’information de la Fondation OCIRP, n°20, juin 2019.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer