Aller au contenu principal
Par Cepaze - Publié le 29 mai 2020 - 11:06 - Mise à jour le 29 mai 2020 - 11:15
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le projet d'assainissement écologique de 3 villages de la commune de Koussané, Mali

L'objectif de ce projet, porté par le CEPAZE en partenariat avec l'Association des Ressortissant de Koussané en France (ARKF), est d'assurer durablement l’accès à l’assainissement et à l'hygiène dans la ville de Koussané et deux villages de la commune : Sirimoulou et Moussala. 17 300 personnes seront directement impactées.

Le CEPAZE poursuit ses actions en accord avec les ODD de l'ONU

Le rapport du programme commun OMS/UNICEF estime que dans le monde, 4,5 milliards de personnes n'ont pas accès à l'assainissement, et le Mali n'est pas épargné par cette problématique. Le CEPAZE a donc décidé d'intervenir de manière durable dans ce pays afin de changer la donne. Deux enjeux majeurs sont au cœur de ce projet : la santé et l'emploi.

  • Qu'est-ce que l'assainissement ?

L'assainissement fait partie des services essentiels, plus communéments appelés services publics, comme l'accès à l'eau potable et à l'énergie, les transports, l'éducation, ou la santé. Ils sont indispensables à la vie en collectivité dans le respect de la dignité humaine.

Dans ce projet, l'assainissement concerne l'évacuation et le traitement des eaux usées (eaux grises et eaux noires) à des fin de production de compost. De ce fait, il contribue également de manière significative à diminuer la pollution.

Ce service essentiel est étroitement lié à celui de l'accès à l'eau potable. C'est la raison pour laquelle ce projet est la suite logique du projet d'adduction d'eau réalisé de 2017 à 2018, dont vous pouvez visionner le reportage ici : https://youtu.be/UQK-p83p0vw

  • En quoi consiste le projet ?

La mise en oeuvre du projet doit durer un an. En 2021 seront mis en place :

7 stations de phyto-épuration composées d'un regard de collecte des eaux traitées en béton et de deux bassins de traitement chacune, soit 14 bassins au total;

- 27 toilettes sèches et lave-mains à destination des 1 768 élèves des écoles de la commune, l'école disposant actuellement de seulement deux toilettes réservées aux enseignants.

  • Quelles conséquences sanitaires ?

Ce projet contribuera à l’amélioration de la santé des populations car il favorisera la lutte contre le paludisme, le choléra, la typhoïde, le coronavirus et les maladies diarrhéiques des enfants entre 0 et 5 ans. On estime que dès la fin de la mise en oeuvre des infrastructures, on pourra observer une diminution de 3 % du taux de morbidité pour ces maladies.

Atteindre cet objectif va de paire avec la mise en place d'une campagne de sensibilisation auprès de la population, notamment à travers des émissions de radio locale, car certaines pratiques d'hygiène sont indispensables à une amélioration durable de l'état sanitaire.

  • Quelles conséquences économiques ?

L'assainissement est également source de création d'emploi. En effet, les infrastructures installées auront besoin de personnel pour les faire fonctionner, ainsi que pour leur entretien. Pour la pérénité du projet, différentes formations seront délivrées.

- Une formation au recyclage des eaux grises à des fins productives de 60 foyers (soit environ 600 personnes) sera assurée par le CEPAZE, selon l'approche permacole des "banana circles". Ce savoir-faire sera facilement réplicable à l’ensemble de la population de la commune, d’autant que des rencontres inter-villageoises sont prévues pour rendre compte des activités menées. Pour commencer, 315 arbres fruitiers seront mis à disposition.

- 6 maçons seront formés aux techniques de réalisation de toilettes sèches et de bassins de phyto-épuration.

- Concernant la gestion du service de l’assainissement, les 10 membres (dont 9 femmes) du comité d’assainissement seront formés à la bonne gestion de l'assainissement liquide et des ouvrages.

 

L.T.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer