Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 19 février 2020 - 18:45 - Mise à jour le 20 février 2020 - 10:46
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Lutter contre l’e-exclusion par un métier d’avenir : développeur web

Développeur informatique fait partie des métiers les plus demandés, et sa croissance est exponentielle dans les années à venir. Or, à l’autre bout de la chaîne de l’emploi, se trouvent de nombreuses personnes défavorisées, éloignées du numérique, en forte demande d’insertion sur le marché du travail. Entre les deux, la formation peut créer un pont solidaire et innovant. C’est la mission que se donne Konexio, dont le parcours DigiTous forme de jeunes décrocheurs et des réfugiés au métier de développeur « fullstack ». Le projet a obtenu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom, via l’appel à projets annuel dédié aux clients de l’entreprise engagés dans une association.

Konexio, des formations pour les personnes éloignées de l'emploi

Une formation innovante, solidaire et intensive, labellisée Grande Ecole Numérique

Les compétences en technologies de l’information et de la communication sont de puissants leviers d’emploi, quel que soit les secteurs d’activité. Selon France Stratégie, il y aurait 220 000 emplois supplémentaires dans ce domaine d’ici 2022. Pour que la croissance économique soit aussi un vecteur de solidarité, Konexio propose aux personnes éloignées de l’emploi – jeunes adultes faiblement scolarisés ou réfugiés, pris en charge par les associations, les missions locales et les institutions d’emploi – plusieurs parcours pédagogiques.

Et notamment sa formation certifiante « DigiTous ». Durant quatre mois et demi, à raison de 600 heures de cours, les apprenants acquièrent les compétences nécessaires au métier de développeur web, ou « full-stack » développeur. Les méthodes sont rigoureuses, dispensées en présentiel et à distance par des formateurs eux-mêmes développeurs web aguerris. A l’issue de la formation, un stage de 3 à 6 mois est prévu, au cours duquel les apprenants font un pas très concret vers leur insertion professionnelle et travaillent déjà leur réseau.

Les « soft skills » et l’entraide au cœur du dispositif

Jean Guo, co-fondatrice et directrice générale de Konexio, revient sur la dimension humaine de l’aventure.

Il y a une communauté Konexio. Les personnes s’aident les unes les autres. Certains apprenants de la première formation DigiTous sont maintenant bénévoles dans notre parcours découverte, conçu pour ceux qui veulent tester leurs capacités.

Un principe d’entraide que l’équipe de Konexio applique elle aussi au quotidien. Pour que chaque apprenant puisse aller au bout de sa formation, l’association met en place grâce à son réseau d’associations partenaires un accompagnement aux démarches, qu’elles soient administratives, juridiques, liées à l’hébergement ou à la santé.

Hugo Bertin est bénévole au sein de Konexio. Client Bouygues Telecom, il a décidé de parrainer l’initiative auprès de la Fondation Bouygues Telecom :

Je crois profondément en la démarche de Konexio qui est de porter l’attention sur les exclus du système scolaire, les migrants et déracinés, en leur donnant les outils, notamment numériques, pour leur permettre de reprendre confiance en eux et en leurs capacités à apprendre. Le dynamisme, la créativité, et la réactivité de l’équipe de Konexio sont porteurs d’énergies contagieuses, qui font naître des rencontres et réalisations formidables !

Deux sessions et 40 nouveaux formés ENTRE FIN 2019 ET DEBUT 2020

Afin de soutenir la tenue de nouvelles sessions l’an dernier, la Fondation Bouygues Telecom a accordé un soutien financier à Konexio. La dotation a permis d’acquérir de nouveaux ordinateurs et d’améliorer les aspects logistiques de la formation.

20 personnes ont participé à une première session, initiée en janvier 2019. 17 l’ont terminée, et 14 d’entre eux ont été placés dans des stages au sein de starts-ups installées à Station F ou de grandes entreprises partenaires. Deux apprenants ont d’ailleurs eu l’opportunité de présenter leur projet lors de la conférence de presse annuelle de la Grande Ecole Numérique, en présence du Secrétaire d’Etat chargé du numérique Cédric O et du haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi Jean-Marie Marx.

Une seconde session, démarrée en septembre 2019, vient tout juste de se terminer. Depuis sa création en 2016, Konexio a organisé en France plus de 70 promotions, soit plus de 52 000 heures d’enseignements pour plus de 650 apprenants. 70% des apprenants connaissent une sortie positive – entrepreneuriat, formation continue, emploi – et 94% se déclarent mieux intégrés.

Si Konexio a essentiellement développé son action en Ile-de-France, une dizaine de villes sollicite son implantation en régions. Cette année, l’association va d’ores et déjà initier des formations dans la ville de Montpellier.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer