Aller au contenu principal
Par FONDATION DE LA 2ème CHANCE - Publié le 25 novembre 2019 - 15:54 - Mise à jour le 26 novembre 2019 - 15:23
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

"Qui souffre dans sa vie, s'émerveillera à sa beauté"

Marie-Pierre, lauréate de la Fondation de la 2ème Chance en 2018 pour son projet de création d’une activité de fabrication et commercialisation de vêtements/accessoires pour les personnes dépendantes/semi-dépendantes et en situation de handicap.

"Serviette autonome" aimantée

J'ai commencé ma vie professionnelle en tant que secrétaire, pendant 5 ans. Mes 4 enfants "bonheur" ont fait de moi une mère au foyer comblée durant 24 années. Une période dans laquelle je suis restée ouverte et active socialement. Un divorce au bout de 28 ans de mariage m'a propulsée dans le néant, les souffrances morales et une chute dévastatrice qui m'ont contrainte à quitter ma région pour me reconstruire et y revenir, plus forte, 5 ans après. Ma deuxième vie a débuté alors.

Je pense vraiment que mon projet est né, il y a bien longtemps ! Mon regard d'enfant s'est toujours porté sur les plus faibles ; mon regard d'adulte n'a jamais supporté l'injustice due aux différences ! Au stade de ma reconstruction, par choix et vocation, avec obtention d'un diplôme d'auxiliaire de vie sociale, je me sentais prête à essayer d'offrir le meilleur aux personnes fragilisées par la vie. Une idée fixe s'installait : "comment aider à préserver l'autonomie la plus basique telle que s'habiller seul(e) ?" "comment préserver le sourire de l'autre, heureux de garder sa dignité ?".

Mon idée de coudre et utiliser des liens magnétiques, associée à la personnalisation grâce à une brodeuse, financée par le don de la Fondation de la 2ème Chance, m’ont permis de commencer l'aventure.

Aujourd'hui, grâce à la BGE de Boulogne-sur-Mer (association qui accompagne les créations d’entreprises) et à la Fondation, j'ai créé en 2018, ma micro-entreprise. Je travaille seule avec mes 3 casquettes : je couds, je suis secrétaire et je suis agent commercial. Je n'en vis pas pour l'instant, elle vient de naître. Mais je sais qu'elle prendra son envol. Je dois la nourrir par la prospection, la constance, et le maintien des objectifs fixés. La détermination, l'ouverture d'esprit aux changements, aux besoins des personnes, représentent une priorité pour moi. Pour mon activité de confection textile pour les personnes dépendantes, au vu des moyens d'aujourd'hui, j'envisage de faire réaliser une vidéo promotionnelle, professionnelle, à diffuser via le net. Celle-ci présentera mes articles textiles et leur facilité d’utilisation. Elle me permettra de mieux vendre mes produits notamment en l’envoyant aux différentes structures spécialisées telles que les EHPADS, les Services d'aide à domicile, les ESAT, les magasins de confort, etc...

Ces derniers temps, la vie m'a offert le bonheur de concrétiser également un mariage, le 8 juin dernier, dans une famille recomposée heureuse et apaisée. J’ai confectionné moi-même les bouquets paniers de fleurs pour le mariage, dont le mien, à l’aide de chutes de tissus et de végétaux stabilisés. Je me suis rendue compte que c’était un beau projet de diversification pour mon entreprise. Un bouquet pérenne qui parle d'Amour et qui peut être offert en toutes circonstances et en tous modèles, toutes formes, à celle ou celui que l'on aime, élégant, bienveillant ! La féroce envie de poursuivre mon projet et de le faire grandir ne m'a pas quittée et je continuerai dans cette voie qui me tient à coeur !

"BienveillanT'élégance" en Hauts de France

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer