Aller au contenu principal
Par Eudonet - Publié le 19 novembre 2020 - 11:41 - Mise à jour le 19 novembre 2020 - 11:56
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Solliciter les dons des jeunes générations : où les trouver et comment les engager ?

Les générations se suivent mais ne se ressemblent pas. De plus en plus connectées, désensibilisées par l’accès massif à l’information et l’image, les jeunes générations ne réagissent pas / plus aux messages et support de communications traditionnels. Alors dans le flot des news, fake-news, spams, feeds... comment parvenir à capter leur intérêt et les faire s’engager auprès de votre association ?

Solliciter les dons des jeunes générations : où les trouver et comment les engager ? Les conseils d'Eudonet. Crédit photo : iStock

Des Français plus généreux face à la crise sanitaire ? Oui, mais…

Un récent reportage de l’émission Télématin sur France 2 annonçait une hausse des dons de 22 % en France pendant la crise sanitaire, notamment via internet, médium en hausse de 230 % pendant le confinement. Cependant, une autre étude du mois de juin, celle-ci interrogeant directement les OSBL, montre que cet élan de générosité n’a pas été en faveur de tout le monde : 21 % des 12 248 répondants confirment bien une hausse des dons de particuliers auprès de leur fondation ou association. Et 29 % estiment une baisse des dons. Les Français ont peut-être été plus généreux, mais sur une sélection plus restreinte d’organisations.

Le renouvellement des générations face à la Covid

Oui, mais voilà… Si le remplacement des générations donatrices, et donc la séduction des jeunes, a toujours été un sujet pour les associations caritatives, la crise de la Covid-19 qui perdure tend à rendre cet aspect du recrutement des donateurs plus urgent que jamais afin d’assurer l’affluence des dons.

Si le digital doit prévaloir pour les sensibiliser, les interactions physiques aussi seront clés dans leur engagement dans les périodes déconfinées qui vont et viennent.

Sensibiliser par le digital : quelles plateformes vidéo et quels leviers pour votre association ?

Si un site internet est primordial pour être bien référencé sur internet et permettre aux internautes de connaître vos missions, c’est principalement la grande variété de réseaux sociaux qui va vous permettre de gagner en notoriété et en visibilité. Si Facebook, Twitter et LinkedIn sont les plateformes historiques pour partager vos messages au grand public ou aux entreprises, d’autres peuvent véritablement apporter un nouveau souffle spécialement dirigé vers les plus jeunes générations.

Youtube : la télé nouvelle génération aux 2 milliards de spectateurs

La plateforme américaine offre la possibilité de regarder les programmes et contenus de notre choix librement. Ainsi, en 2019, les 18-34 ans passaient 46 minutes par jour en moyenne à regarder des vidéos (78 % d’entre-elles au travers de leurs téléphones portables).

Aussi, Youtube peut vous permettre de sensibiliser de plusieurs manières :

  • par de la publicité payante : film (6 secondes, 15/20 secondes, plus longues dont 5 secondes obligatoires avant de pouvoir l’arrêter) et bandeau (display, overlay, sponsor cards).

  • par la création de contenus à valeur ajoutée : documentaire/reportage/websérie, vlog, podcast thématique, direct, etc. 

Les alternatives : Dailymotion, Viméo

Instagram : une image qui vaut mille mots

Force montante des réseaux sociaux, Instagram est la quintessence de l’outils d’image de marque et d’influence. Récemment acquis par Facebook, Instagram propose principalement à ses utilisateurs de partager leur vie en images (photos et vidéos de fils d’actualité, stories, reels et IGTV) depuis leur téléphone mais aussi et surtout de consulter la vie des autres.

Pour les OSBL, c’est la possibilité de toucher un large public soit de manière organique par l’usage de « hashtags » (mots clés permettant d’être référencé dans des recherches associées) ou par un système de « sponsorisation » (payant) afin d’apparaître dans le feed d’un utilisateur, trié sur le volet en fonction de ses recherches habituelles ou de la démographie demandée. Et si vous avez des produits à vendre pour une levée de fonds, vous pouvez également avoir une boutique avec un carrousel de présentation renvoyant vers votre site web.

Les alternatives : Flickr, Pinterest

L’application Periscope : priorité au direct

La société Twitter, permettant de micro-bloguer en direct et d’avoir les réactions à chaud et sans filtre de millions de personnes, propose dorénavant le même principe en vidéo et en direct.

Pour les organisations caritatives, c’est l’outil parfait pour diffuser une opération en cours de réalisation. Et si votre communauté Periscope n’a pu suivre le direct, le replay est également possible.

Alternatives : Youtube Live, Facebook Live, Instagram Live

Tik Tok / Byte : là où se trouvent les jeunes en 2020

Ces deux plateformes en pleine explosion proposent à leurs utilisateurs de créer des clips musicaux conceptuels et trendy qui seront alors repris, recréés et détournés par les autres utilisateurs. Les vidéos peuvent durer jusqu’à 60 secondes (Tik Tok) ou faire des « loops » (des boucles) de 6 à 15 secondes (Byte, héritier de Vine). Elles remportent un franc succès auprès des jeunes et des anciens Viners. Pour les OSBL, c’est la possibilité de fédérer autour d’un petit buzz.

Alternative : Instagram Reels

Linkedin : le réseau professionnel à ne pas négliger

Bien qu’ayant une vocation plus « professionnelle », les jeunes ont tendance à se retrouver sur LinkedIn et voient la nécessité de se créer un compte et d’y naviguer afin de faire grandir leur réseau et de trouver des opportunités d’emploi, de stages ou d’alternance. LinkedIn est alors incontournable pour découvrir des projets innovants, les entreprises qui font bouger les lignes ou les organisations qui se mobilisent pour une cause, comme la vôtre. N’hésitez pas à communiquer aussi par ce levier.

Engager vos jeunes donateurs par le phygital

Une fois que vous avez sensibilisé les jeunes générations à votre cause, vient le moment de les engager et les convaincre de faire preuve de générosité. Des leviers phygitaux peuvent vous y aider.

Des happenings digitaux et challenges

Grâce aux différentes plateformes dont nous avons parlé plus haut, vous allez pouvoir diffuser des événements spéciaux.

  • Grâce au live, créez l’émulation avec le concours d’une célébrité comme parrain ou marraine. Proposez une chat-room afin que les participants puissent interagir, voter, poser leurs questions, etc.

  • Proposez un challenge, soit sur un modèle comme il y en a pu en avoir ces dernière années (Ice Bucket Challenge), soit sur un modèle des tendances du moment sur Tik Tok.

  • Proposez un événement sportif ou un escape game grandeur nature mêlant physique et digital, et faites intervenir la générosité des réseaux personnels de vos jeunes donateurs. Retransmettez en direct l’événement via Youtube, Facebook ou Periscope.

Fournir une plateforme dédiée

Entre le site web de votre organisation qui peut sembler impersonnel et les réseaux sociaux bruyants, un peu d’intimité peut être la bienvenue. Un extranet, avec un espace dédié à chacun de vos jeunes donateurs vous permettra de personnaliser la relation que vous avez avec chacun d’entre eux. Un espace qui offre un traitement privilégié, qui vous permettra de mieux le connaître pour parvenir à le fidéliser et à le faire s’engager encore davantage.

Eudonet CRM, votre partenaire pour recruter vos jeunes donateurs

Prévoyez, organisez et déployez vos actions marketing pour vous aider à recruter de nouveaux donateurs et organiser vos événements. Profitez de la puissance des outils de marketing automation pour inviter vos contacts par email ou par sms avec des messages personnalisés et développez une relation phygitale avec vos donateurs grâce à notre extranet.

Découvrez comment digitaliser votre relation donateur dans notre livre blanc « Fundraising 2.0 »

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer