Aller au contenu principal
Par Association Française des Fundraisers - Publié le 10 février 2020 - 11:01 - Mise à jour le 10 février 2020 - 11:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Un rien c'est tout : La cause c'est de donner !

La plateforme de dons embarqués (en ligne ou en caisse) Un Rien C'est Tout lance un spot de promotion de son dispositif appuyé par ses parrains… Avec en filigrane l'idée qu'entre impact collectif et marque ombrelle, être "facilitateur de générosité" est devenu une cause à part entière.

Lancée en septembre 2016 par Cécile Duffau, à l'origine gestionnaire de patrimoine, la plateforme associative bordelaise Un Rien C'est Tout – qui se définit comme un "facilitateur de générosités" – met en place des dispositifs de collecte de dons de 1 euro lors du passage en caisse, virtuel ou physique.  Elle soutient avec les sommes collectées des projets locaux et "co-développés avec des associations partenaires" (Laurette Fugain, SOS Village d'Enfants, Mécénat Chirurgie Cardiaque, Terre de Liens, Secours Populaire, etc. ou petites associations locales etc), selon son site. Elle a ainsi soutenu 19 projets en 2019 avec quatre grandes cordes à son arc d'engagement : enfance et éducation, droit à la dignité, santé et environnement, permettant de couvrir un large spectre de l'intérêt général.

Etape de maturité, trois ans et demie après son lancement, elle vient de lancer sa première campagne de communication avec l'agence FF Los Angeles. Pour illustrer la force du microdon, la campagne a choisi le pointillisme et l'idée que l'assemblage de petits gestes permet de réaliser de grandes choses. Trois œuvres ont ainsi été créées par l'artiste espagnol Pablo Jurado Ruiz pour donner à voir en petits points (25 à 30 000 selon les œuvres) les visages de 3 bénéficiaires des dons faits via les dispositifs digitaux et de caisse d’Un Rien C’est Tout : Bernard, ancien SDF; Gwénola, en rémission du cancer; et Murat, jeune tennisman handicapé. Des visuels qui seront visibles dans le réseau d'affichage des gares SNCF (partenaire d'Un Rien C'est Tout pour les dons sur le site ouisncf.fr).

Baptisé "Dots", le spot d'une minute (à voir par-là) reprend les coulisses de la création de ces portraits, étayé de la voix de Vincent Lindon, parrain de l'association et mobilisé pour soutenir le lancement de la campagne dans les médias. Un Rien C'est Tout a en effet rapidement recruté un trio de choc pour porter sa voix : la journaliste Marie Drucker, le footballeur Antoine Griezmann (qui annonce par exemple un partenariat avec la Fnac ou twitte la sortie de la campagne ), et donc le comédien Vincent Lindon, qui s'acquittait avec brio de sa tâche de parrain durant 7 minutes d'entretien exclusivement consacré au sujet dans la matinale d'Europe1 le 26 janvier.

Revenant sur cet engagement de parrain et précisant que c'est la première fois qu'il accepte ce rôle (auquel il consacrerait 10 à 15 heures par semaine), il explique : "je n'avais pas envie d'appartenir à une seule cause mais de soutenir une association qui les englobe toutes", citant au passage non seulement les axes de financement de l'association mais aussi les enseignes partenaires du mécanisme de don embarqué (Fnac, SNCF, Darty, Cdiscount, La Redoute…). "Finalement dans cette cause, ce n'est pas tant la cause qui compte que la méthode", analyse l'animateur de la matinale, Matthieu Belliard. Qui a dit qu'il était compliqué de promouvoir le don ?

 

Plus d'infos sur le site d'Un Rien C'est Tout.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer