Aller au contenu principal
Par Planète Enfants & Développement - Publié le 13 décembre 2020 - 10:57 - Mise à jour le 13 décembre 2020 - 10:59
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Une médaille de bronze pour le projet HALI !

Notre projet pour améliorer les habitats et les conditions de vie dans les quartiers pauvres de Phnom Penh au Cambodge vient de recevoir ce 3 décembre la médaille de bronze des Prix mondiaux de l’Habitat 2020.

« La migration des zones rurales vers les zones urbaines est le plus grand changement opéré parmi les populations de nombreux pays au cours de ces dernières années. Les migrants internes sont souvent les personnes les plus vulnérables, qui ont peu d’argent et peu de biens. Ils vivent souvent dans les quartiers les plus précaires et marginaux. Ils sont plus vulnérables aux catastrophes, à la criminalité et à des conditions de vie intolérables, et sont les personnes les plus menacées d’expulsion. Ce projet lutte contre ces problèmes via des formations et un renforcement de la sécurité pour les protéger contre la violence, ce qui leur permet de bâtir des vies plus durables et plus sûres. » affirme David Ireland, Directeur de World Habitat.

Chaque année, les Prix Mondiaux de l’Habitat sont remis aux projets d’habitat les plus remarquables et les plus innovants développés aux quatre coins du monde. Nous sommes fiers d’être récompensés cette année.

Depuis 2016, nous travaillons avec notre partenaire local SKO à l’amélioration des conditions de vie des résidents des quartiers pauvres de Phnom Penh . Des groupes d’habitants bénévoles sont formés pour identifier les maisons sûres et celles qui nécessitent des rénovations d’urgence. Nous réalisons également un accompagnement social de familles en grandes difficultés et luttons contre les violences domestiques.

L’objectif de ce projet est de développer les quartiers tant sur l’aspect environnemental que social. A ce jour notre travail a permis de renforcer la sécurité de 88 logements et nous avons fourni des aides sociales à près de 206 familles.

Un projet qui se veut participatif puisque les bénéficiaires ont pu assister à des formations techniques pour sécuriser leur habitat : « Lorsque PE&D a parlé de son projet, j’ai décidé d’y participer pour améliorer les conditions de vie de ma famille. J’ai assisté à une formation technique avec PE&D et ensuite, j’ai reconstruit ma maison moi-même et elle est maintenant beaucoup plus sûre. Je ne dois plus m’inquiéter que ma toiture fuie ou s’effondre lorsqu’il pleut. » témoigne M. Chin Sao, habitant du village de Daeum Cha.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer