Aller au contenu principal
Par La Fondation la France s'engage - Publié le 18 mai 2020 - 16:41 - Mise à jour le 18 mai 2020 - 16:51
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#ValorisonsLesSolidarités : Lire pour en sortir se mobilise pour rompre l’isolement des personnes détenues pendant la crise sanitaire

Concours d’écriture, boîtes à livres dans les cours de promenade ou encore émission télévisée destinée aux détenus, depuis le début de la crise sanitaire, l’association Lire pour en sortir se mobilise pour rompre l’isolement en détention par la lecture.

#ValorisonsLesSolidarités : Lire pour en sortir se mobilise pour rompre l’isolement des personnes détenues pendant la crise sanitaire. Crédit photo : Lire pour en sortir

Confinées toute l’année, les personnes détenues sont particulièrement isolées depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19. Les parloirs et  les activités ont été suspendus pendant le confinement, rendant le quotidien en prison plus morose que jamais. Lire pour en Sortir œuvre depuis 2015 pour promouvoir la réinsertion des personnes détenues par la lecture. Depuis le début de la crise sanitaire, l’association, lauréate de la Fondation la France s’engage en 2016, se mobilise pour garder le lien et permettre l’accès à la lecture à un maximum de détenus pendant cette période.

L’association a ainsi organisé la collecte et la distribution de centaines de livres pour rompre l’isolement des personnes détenues. Elle a également permis la création de boîtes à livres dans les cours de promenade des prisons. Lire pour en sortir s’est également appuyée sur son réseau de bénévoles pour permettre l’envoi de livres et la mise en place de correspondances épistolaires avec les détenus. Sous le marrainage de l’écrivaine Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, un concours d’écriture de nouvelles a été organisé pendant le confinement. Lire pour en sortir a enfin permis la création d’un programme télévisé intitulé « Dé-con-fi-nés » sur LCP, destiné aux personnes détenues et animé par Maïtena Biraben. Chaque semaine depuis le début du confinement, cette émission donne la parole à des auteurs, des parlementaires, des artistes, des sportifs, des associations et des responsables d’établissements pénitentiaires.

 

L’association Lire pour en sortir a été fondée en 2014 après avoir participé à la modification du code de procédure pénale permettant que les activités culturelles en prison puissent être éligibles à des demandes d’aménagement ou de réduction de peines. L’action de l’association s’articule aujourd’hui autour de cinq axes :

  • un programme personnalisé de lecture
  • l’aide à la sortie de l’illettrisme
  • le développement d’activités culturelles en détention
  • la rénovation et la gestion des bibliothèques pénitentiaires
  • l’insertion et la formation professionnelle dans les métiers du livre.

Lire pour en sortir est présente dans 21 prisons françaises dont sept réservées aux femmes ; elle s’appuie sur un réseau de 150 bénévoles. 

Depuis la création de l’association, 3 800 personnes détenues ont pu bénéficier du programme personnalisé de lecture (accompagnement individuel autour d’un livre par un bénévole), ce qui représente 7 500 livres lus et 4 100 fiches de lecture rédigées. L’association, qui gère de nombreuses bibliothèques en détention, a également acquis près de 20 000 livres donnés par les librairies indépendantes et environ 8 000 livre neufs offerts par les maisons d’édition. Grâce à un réseau de 130 auteurs, Lire pour en sortir a organisé 180 rencontres d’auteurs en prison. 

L’association travaille à la mise en place de nouveaux projets en 2020 :

  • le programme « Lire avec son enfant », destiné aux parents détenus qui reçoivent leurs enfants en prison
  • la création du Cercle de lecture à voix haute pour les détenus qui ne maîtrisent pas du tout la lecture
  • de nouveaux ateliers d’écriture
  • la pérennisation des émissions littéraires radiophoniques en prison initiée en 2019.

Afin de concrétiser ces actions, l’association a besoin de soutien financier, de mécénat de compétences ainsi que de nouveaux bénévoles pour accompagner les détenus et échanger avec eux.

Aider Lire pour en sortir

 

#ValorisonsLesSolidarités : la Fondation la France s'engage est mobilisée aux côtés de ses lauréats pendant la crise sanitaire liée à la Covid-19

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer