Aller au contenu principal
Par La Fondation la France s'engage - Publié le 22 avril 2020 - 12:36 - Mise à jour le 6 mai 2020 - 16:14
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#ValorisonsLesSolidarités : Wake up Café lance un appel aux dons et au bénévolat pour maintenir l’accompagnement des sortants de prison

En plein confinement, Wake up Café a besoin de soutien pour pouvoir poursuivre à distance le parcours de réinsertion pour les sortants de prison. L’association lauréate de la Fondation la France s’engage en 2018 lance un appel aux dons, mais aussi au bénévolat et au mécénat de compétences.

Près de 8 000 personnes sont sorties de prison depuis le début du confinement. En pleine crise sanitaire, l’association Wake up Café, lauréate du concours la France s’engage, s’adapte pour maintenir l’accompagnement des anciens détenus à distance et les aider dans leur parcours de réinsertion. Une action essentielle pour éviter le risque de récidive. 

Grâce au don de la Fondation de France qui a mis à la disposition de l’association des dizaines de tablettes, l’équipe poursuit par visioconférence et par téléphone l’accompagnement individuel des « wakeurs » tout en respectant les gestes barrières. Comme de nombreuses associations, Wake up Café est aujourd’hui en grande difficulté. L’association a besoin de soutien pour poursuivre ses missions de réinsertion pendant et après le confinement auprès des 223 personnes qu’elle accompagne aujourd’hui (dans et hors les murs). WKF lance donc un appel aux dons et au bénévolat pour des conseils en orientation professionnelle pour les « wakeurs », ainsi que pour du mécénat de compétences.

« Pendant ce temps de confinement où 8 000 personnes ont été libérées récemment, l’accompagnement de Wake up Café est essentiel. Nous sommes là, à leurs côtés, pour répondre à leurs besoins d’urgence, de logement, de situation administrative, d’emploi, de nourriture, mais nous sommes là aussi pour les aider à respecter leurs obligations et ainsi à lutter contre la récidive. »

Clotilde Gilbert, directrice de Wake up Café

Créée en 2014 par Clotilde Gilbert, ancienne aumônière en prison, l’association Wake up Café propose des parcours visant une réhabilitation complète de la personne, un accompagnement individuel dedans-dehors sur mesure, et une communauté d’entraide, pilier pour lutter contre la récidive et l’isolement. WKF travaille en collaboration avec les services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) pour redonner aux personnes détenues volontaires l'envie d’avancer et d’être accompagnées dans leur projet de sortie. 

214 anciens détenus embauchés ou formés

La mission de l’association se décline en trois axes :

  • redonner aux personnes incarcérées une meilleure estime d’elles-mêmes pour qu’elles retrouvent l’énergie nécessaire pour devenir moteur de leur réinsertion
  • accompagner les détenus de leur lieu d’incarcération jusqu’à une embauche et au-delà
  • sensibiliser la société et les chefs d’entreprise à l’enjeu de la réhabilitation des sortants de prison.

Depuis 2014, 362 personnes ont été accompagnées par WKF. 214 d’entre elles ont été embauchées ou ont bénéficié de formation. Implantée depuis sa création à Boulogne-Billancourt, l’association a grandi avec la création de deux nouvelles antennes, à Montreuil et à Lyon. WKF s’appuie sur une communauté de 65 bénévoles qui assurent des ateliers en fonction de leur spécialité, coachent les « wakeurs » personnellement ou aident au fonctionnement de l’association.

Aider l'association Wake up Café

Pour rejoindre l’équipe bénévole de Wake up Café : pauline@wakeupcafe.org

Particuliers, entreprises ou fondations, si vous souhaitez soutenir les actions d’urgence de Wake up Café pendant cette période et par la suite, vous pouvez faire un don sur la plateforme sécurisée HelloAsso.

 

#ValorisonsLesSolidarités : La Fondation La France s'engage est mobilisée aux côtés de ses lauréats pendant la crise sanitaire liée au Covid-19

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer