Aller au contenu principal
Par PIE - Publié le 19 novembre 2020 - 08:45 - Mise à jour le 19 novembre 2020 - 12:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les Grands Voisins : un pari réussi de mixité (VIDÉO)

Avec leurs ateliers d’artistes, d’artisans, leurs espaces dédiés au recyclage, leurs bars et restaurants solidaires… Les Grands Voisins constituaient une exceptionnelle "fabrique de biens communs" située au cœur du 14e arrondissement. Ce tiers-lieu éphémère a comme prévu fermé ses portes en octobre 2020 pour que la construction du nouvel éco-quartier puisse continuer et aboutir. À l’occasion de l’ultime « grand marché », PIE (Paris Initiative Entreprise) qui soutient le projet depuis 2018, est allée à la rencontre des associations Yes We Camp, Aurore et de la coopérative Plateau Urbain, co-fondateurs d’un quartier qu’ils ont animé avec passion pendant cinq ans.

 

Le projet Les Grands Voisins a vu le jour en 2015, lorsque l’hôpital Saint-Vincent de Paul s’est vidé pour être réaménagé en un éco-quartier. L’APHP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) a alors confié une partie des locaux durant la première phase des travaux à l’association Aurore, qui y a installé un grand foyer d’hébergement d’urgence. La Ville de Paris a ensuite contacté Yes We Camp et Plateau Urbain, structures spécialisées dans l’aménagement d’espaces favorisant la mixité sociale, pour que ce quartier en mutation puisse aussi être un lieu de dynamisation économique, festif et touristique.

 

Nicolas Détrie, cofondateur et directeur de l'association Yes We Camp. Crédit Photo : Yes We Camp

Une fabrique de biens communs soutenue par Paris initiative entreprise 

 

“Nous avons essayé de mettre au même endroit des populations qui d’habitude s’ignorent où ne se croisent pas. Charge à nous de créer un climat bienveillant et positif. Comme un jardinier, on a mis la terre, les graines, et on a laissé faire”, explique Nicolas Détrie, directeur de Yes We Camp. Le parisien ou le touriste qui s’est aventuré chez Les Grands Voisins a été invité à se rendre disponible aux échanges, aux créations et aux problématiques des autres. 

 

Je ne sais pas si on aurait fait le Restaurant Oratoire sans l’aide de PIE - Nicolas Détrie

Des boutiques de créateurs indépendants, des ateliers collectifs et des concerts en plein air ont maintenu en vie le quartier durant les travaux, aux côtés d’espaces de restauration. En 2018 est sorti de terre le Restaurant Oratoire : prix bas, matières premières locales, salariés en insertion, aucune obligation de consommer. “C’est l’une de nos plus belles réussites” insiste, enthousiaste, l’entrepreneur diplômé de l’ESSEC : “Quelqu’un à la rue savait qu’il y serait bien accueilli et y trouverait un bon repas. Paris Initiative Entreprise nous a aidé à monter ce lieu ; je ne sais pas si on l’aurait fait sans votre aide”. 

 

Le Restaurant Oratoire, "un lieu clé du site" selon Marie Guilguet de la coopérative Plateau Urbain. Crédit photo : Yes We Camp

 

Un appui financier de 90 000 euros débloqué par PIE que les équipes de Yes We Camp (une cinquantaine de salariés ont travaillé pour Les Grands Voisins) ont su utiliser efficacement pour concevoir et aménager sereinement ce Restaurant Oratoire, “qui est devenu le coeur battant du site, un endroit hyper vertueux” ajoute Nicolas Détrie. 

Un soutien financier public CIBLÉ et precieux   

 

 

Nicolas Détrie tient aussi à réaffirmer l’importance que peut avoir un soutien financier public dans le processus de création d’un espace marchand : “On voit que si l'on met 4% d’apport en financement public dans une nouvelle entité économique, on peut l'inciter à produire un service social. Les Grands Voisins ont fonctionné avec un financement public de 4%, et on a concrètement multiplié notre impact social” argumente Nicolas Détrie, qui voit plus loin que sa propre association : “Imaginons que sur les 13 000 cafés restaurants de Paris, 1% joue ce jeu là; cela ferait 130 endroits qui permettent d'accueillir des personnes vulnérables, qui permettent le travail en insertion ou d’avoir des expositions d’artistes”

 

Solidarité et entraide ; deux piliers fondateurs des Grands Voisins. Crédit photo : Yes We Camp

Plus qu’une composition physique, un quartier est aussi une composition sociale - Nicolas Détrie 

La deuxième phase des travaux du nouvel éco quartier Saint-Vincent de Paul a nécessité la fermeture totale des Grands Voisins fin octobre 2020. Le directeur de Yes We Camp est curieux de découvrir si en 2024, à la livraison des six-cents nouveaux logements (dont 50% de HLM), du potager urbain, des commerces et de l’école, la mixité et la solidarité insufflées pendant cinq ans par les Grands Voisins restera palpable dans le temps : “Plus qu’une composition physique, un quartier est aussi une composition sociale”. C’est le pari !

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer