Aller au contenu principal
Par Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires - Publié le 3 février 2022 - 12:04 - Mise à jour le 3 février 2022 - 12:04
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Interview de Valérie Leroy, directrice du SIA

"Le challenge de la solidarité », organisé par SOLAAL, met en avant les dons réalisés en France pendant le SIA"

Quelles sont les nouveautés de ce Salon international de l’agriculture ?

Si j’ose dire, la première nouveauté par rapport à 2021, c’est que le salon va se tenir et nous nous en réjouissons !

Cette édition présentera des nouveautés et des développements, parmi lesquels, les nouvelles technologies, l’agriculture non nourricière et non alimentaire ou un focus sur les métiers et la formation.

La mise en avant des nouvelles technologies se traduit par l’agrandissement de l’espace AGRI 4.0 composé de plus de 70 de start-ups et entreprises innovantes labellisées « French agritech », le pendant du label Frenchtech pour l’agriculture. Il s’agit des services et matériels à destination des agriculteurs (échange d’informations sur les parcelles, capture de données avec drones etc.). Pour la première fois, nous accueillons des startups spécialisées en l’intelligence artificielle.

Quant à l’agriculture non nourricière et non alimentaire, nous proposons au public de concrétiser la façon dont les produits biosourcés, c’est-à-dire réalisés à partir de matières agricoles, font partie maintenant de notre quotidien. Nous mettons en place une maison de 120m² dans laquelle on peut se promener et découvrir les produits biosourcés de chaque pièce : cosmétiques végétaux, lunettes en résine à base de coquilles d’huîtres, peintures à base d’algues etc. C’est un espace extrêmement pédagogique, que nous avons pu réaliser grâce aux contributions de nos partenaires l’ADEME, l’ACV (Association Chimie du Végétal), Groupama et CELC (Collective Européenne du Lin et du Chanvre). Il permettra au public de se rendre compte de l’apport de la filière agricole française à ce secteur.

Pouvez-vous nous détailler le thème retenu ?

Les récentes crises ont mis en évidence une agriculture battante. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la qualité de leur alimentation, ont (re)découvert le rôle essentiel des agriculteurs et de leur travail au quotidien. L’enjeu est plus que jamais de construire un avenir en commun. Le Salon international de l’agriculture, acteur de transformation à venir, affirme son rôle de lieu de rencontres, d’échanges et d’innovation. C’est pourquoi le thème retenu rassemble ces points de vue : « L’agriculture, notre quotidien, votre avenir ».

Le SIA place également son édition 2022 sous le signe des retrouvailles et des responsabilités collectives, compte tenu du fait qu’il se tiendra dans le respect par chacun, visiteur, exposant, des consignes sanitaires.

 

Quels sont vos engagements en matière de solidarité et de lutte contre le gaspillage alimentaire ?

Nos engagements en la matière s’illustrent tout d’abord par la mobilisation des exposants aux dons à destination des Banques Alimentaires, avec lesquelles nous sommes en partenariat. Chaque édition nous permet de donner plus, grâce à eux. Nous accompagnons également SOLAAL depuis ses débuts en soutenant notamment son activité et ses événements de mobilisation, dont le « Challenge de la solidarité » qui recense et met en avant les dons réalisés en France pendant la période du SIA. Le Salon est effectivement l’endroit idéal pour mettre en avant la générosité des agriculteurs de toute la France, comme s’y emploie SOLAAL avec efficacité.

Ces deux partenariats s’inscrivent plus largement dans notre démarche RSE, qui depuis trois éditions, inclut notamment une accessibilité PMR, la recyclabilité (gobelets réutilisables proposés aux exposants) et le tri des déchets (Comexposium est signataire de la charte d’engagement QUITRI, portée par CITEO).

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer