Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 30 avril 2021 - 09:10 - Mise à jour le 5 mai 2021 - 10:07 - Ecrit par : Christina Diego
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Olivia Grégoire rappelle aux associations leurs droits au fonds de solidarité

La secrétaire d'État à l'Économie sociale, solidaire et responsable Olivia Grégoire rappelle aux associations qu'elles peuvent encore bénéficier des aides déployées pour faire face à la crise du Covid-19.

Les associations peinent à réclamer le fonds de solidarité. Crédit : iStock
Les associations peinent à réclamer le fonds de solidarité. Crédit : iStock

 

10 % des associations éligibles au fonds de solidarité se sont fait connaître. Seul 1 % du fonds de solidarité a donc été attribué aux associations à ce jour. Cela correspond à 190 millions d’euros pour les 21 000 associations qui ont fait la demande d’une aide spécifique pour faire face à la crise sanitaire. 

Le fonds de solidarité, prévu dans le plan France relance, n’est pas le seul dispositif accessible par les associations. Le Prêt Garanti par l’Etat et le chômage partiel sont également des mesures que les associations peuvent activer au même titre que les entreprises.

 

Un appel aux associations éligibles

Pour encourager les associations éligibles qui n’ont pas encore pu adresser leur demande, Olivia Grégoire a tenu à rappeler que : 

 

« Les associations sont essentielles dans la crise car elles sont en première ligne. Elles viennent en aide à tous sauf, souvent, à elles-mêmes. Afin de soutenir leurs actions, nous avons déployé, au-delà du fonds de solidarité, le plan France Relance où de nombreux appels à projets leur sont adressés de même qu’un effort massif pour le recrutement avec les Parcours Emplois Compétences. Mais nous ne devons pas nous en contenter : il a fallu parfois compléter et surtout simplifier, ce que nous avons fait avec UrgencESS et ce que je fais tous les jours au sein de mon Secrétariat d’Etat. L’enjeu, c’est d’éviter la disparition de milliers d’associations en les aidant à s’emparer des aides. » nous détaille-t-elle.

 

Concrètement, toutes les associations ayant une activité économique sont éligibles aux aides versées au titre du fonds de solidarité (sous réserve des conditions d’éligibilité). Autre élément à prendre en compte, la nature de l’activité de l’association,  l’activité principale de l’association (notamment les activités interdites d’accueil du public et les activités dans le secteur du tourisme, de l’évènementiel, de la culture, du sport et des secteurs connexes).   

 

Un fonds d’urgence ESS spécifique

En complément, un dispositif du fonds d’ Urgence ESS, doté d’une enveloppe de 30 millions d’euros avait été lancé par Olivia Grégoire en janvier 2021, spécifiquement à l’attention des petites structures de moins de dix salariés. Pour se faire connaître, les associations peuvent encore se connecter sur le site web UrgenceESS et remplir le formulaire de contact. Les structures seront ainsi accompagnées de façon personnalisée pour leur relance, en plus du soutien financier.

 

Pour rappel, ce fonds d’urgence prévoit :

  • Une subvention de 5 000 euros pour les petites structures de l’ESS employant de un à trois salarié.e.s.
  • Une subvention de 8 000 euros pour celles de quatre à dix salarié.e.s
  • Un diagnostic de la situation économique permettant d’accompagner les structures vers des dispositifs existants est proposé par France Active. 

 

Toutes les associations, coopératives, entreprises bénéficiant de l'agrément ESUS, entreprises du champ de l'insertion par l'activité économique, entreprises ayant inscrit les principes de l'ESS dans leurs statuts peuvent adresser leur demande pour bénéficier de ce fonds d’urgence. 

 

La rédaction 

Fermer
Fermer