Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 1 septembre 2021 - 15:00 - Mise à jour le 1 septembre 2021 - 15:23
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Tiers-lieux : création de 100 Manufactures de Proximité

Le gouvernement a annoncé un budget de 130 millions d’euros pour le développement des tiers-lieux sur le territoire et cinq mesures phares pour leur structuration. Un déploiement soutenu par l’association France Tiers-Lieux. Explications.

Un budget conséquent est annoncé pour la création de tiers-lieux de production artisanale. Crédit : iStock
Un budget conséquent est annoncé pour la création de tiers-lieux de production artisanale. Crédit : iStock

 

« Les tiers-lieux sont le visage de la France qui se réinvente au quotidien », a annoncé le Premier ministre Jean Castex, vendredi 27 août en visite officielle dans le Calvados. À l’occasion de ce déplacement, le Premier ministre s’est vu remettre un rapport de l’association « France Tiers-Lieux » qui a étudié le développement de cet écosystème social et solidaire depuis près de trois ans.  

 

130 millions alloués

 

Jean Castex a annoncé un budget total de 130 millions d’euros, dont la moitié provient du plan France relance. Dans le détail, près de 30 millions d’euros seront dédiés à la création de 100 Manufactures de Proximité, 50 millions d’euros pour développer la formation professionnelle, 20 millions pour financer le service civique de 3 000 jeunes (sur trois ans) et 15 millions pour le recrutement de conseillers numériques et la fabrication d’un nouveau mobilier d’inclusion numérique par les makers. 

 

5 mesures phares

 

Cette annonce s’articule autour de cinq mesures phares en faveur de la structuration des tiers-lieux sur tout le territoire :

  • Création de 100 Manufactures de Proximité (tiers-lieux dédiés à la production) 
  • Soutien au développement de la formation professionnelle dans les tiers-lieux 
  • Financement de 3 000 missions de service civique
  • Formation des conseillers numériques France services 
  • Renforcement du maillage national et territorial du réseau des tiers-lieux

 

100 Manufactures de Proximité

 

Une des annonces phares est la création de 100 Manufactures de Proximité à hauteur de 30 millions d’euros. Conçus comme de véritables ateliers partagés de fabrication, ces lieux de vie et de travail seront réservés aux artisans qui se lancent, en leur octroyant l’accès à un parc de machines mutualisé, en favorisant les projets collaboratifs entre résidents, en développant des partenariats avec les entreprises locales, et en apportant des services supports et une offre de formation pour contribuer à la montée en compétences de tous.

« Les Manufactures de Proximité entendent répondre aux enjeux post-crise, en permettant de préserver et de valoriser des savoir-faire artisanaux, de développer des compétences et de moderniser des process de production tout en contribuant à redynamiser les territoires et en premier lieu, les petites et moyennes villes, les territoires ruraux et les quartiers prioritaires de la politique de la ville », détaille-t-on côté gouvernement . 

C’est le pâtissier de renommée internationale Pierre Hermé qui parrainera ces manufactures, qui feront prochainement l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI). C’est le Conseil national des tiers-lieux qui sera ensuite chargé de leur sélection. 

 

Nouvelle mission confiée à France Tiers-lieux

 

Enfin, une mission a été confiée à Patrick Levy-Waitz président de France Tiers-lieux, l'association qui, depuis 2018, évalue les politiques publiques et contribue au développement des tiers-lieux sur le territoire. Un travail qui avait abouti à la remise d’un premier rapport en 2018 et la création du programme interministériel « Nouveaux lieux, nouveaux liens », déployé par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

 Les travaux que nous avons menés nous permettent d’estimer le nombre de tiers-lieux en France à plus de 2 500 en 2021. Nous pouvons affirmer avec certitude qu’ils seront entre 3 000 et 3 500 fin 2022 », a expliqué Patrick Levy-Waitz en préambule du rapport . 

 

 

Le président de l’association France Tiers-Lieux Patrick Levy-Waitz nous explique les contours de sa mission :

Ma mission sera de veiller tout d’abord au bon déploiement des mesures annoncées par le gouvernement et surtout de structurer les politiques publiques qui financent les tiers-lieux pour avoir une meilleure coordination, une plus grande transversalité et donc un plus grand impact optimal des investissements et de leur articulation avec les collectivités territoriales. »

 

Pour Patrick Levy-Waitz, ces annonces importantes pour le secteur rendent compte de la « vraie volonté affirmée par ces montants. Å l’aune de l’ESS, ce sont des sommes considérables investies pour cette économie, et surtout c’est la reconnaissance à laquelle accède enfin ces nouvelles formes de travail collectif qui se développent très vite depuis ces trois dernières années. »

Le président de France Tiers-Lieux nous précise qu’au total, depuis trois ans, « ces investissements correspondent à près de 500 millions d’euros investis dans cette économie-là. Cela dit quelque chose d'important du pays tel qu’il est en train de bouger après la crise du covid et c'est la démonstration qu'une économie nouvelle existe. Et c’est une très bonne nouvelle pour le secteur de l’ESS. »

 

Les tiers-lieux en chiffres

 

Les tiers-lieux en chiffre en 2021. Crédit : France Tiers-Lieux

 

 

La rédaction 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer