Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 27 février 2021 - 10:00 - Mise à jour le 27 février 2021 - 10:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Surfrider Foundation Europe : main dans la main avec la Fondation Bouygues Telecom pour protéger l’environnement

D’ici 2050, selon la Fondation Ellen McArthur, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans les océans. Un enjeu environnemental de taille, que la Fondation Bouygues Telecom s’attelle à relever depuis bientôt quinze ans avec son partenaire Surfrider Foundation Europe. Coup de projecteur, en cette journée mondiale des ONG, sur un partenariat exemplaire.

Initiatives Océanes en kayak
Initiatives Océanes en kayak

Deux acteurs engagés bâtissant une histoire commune

Tout débute lors d’une rencontre au Salon Nautique, en 2007. La Fondation Bouygues Telecom, créée depuis tout juste un an, cherche un partenaire pour ancrer durablement son engagement en matière de protection de l’environnement. Ce sera Surfrider Foundation Europe, association au rayonnement grandissant, reconnue pour son action citoyenne et fédératrice contre la pollution des océans, rivières et cours d’eau.

Presque quinze ans plus tard, la Fondation Bouygues Telecom et Surfrider Foundation Europe travaillent toujours en pleine collaboration sur tous les projets menés par l’association. Les Initiatives Océanes, socle historique du partenariat qui encadre les collectes citoyennes de déchets sur les littoraux mais aussi à l’intérieur des villes, près des lacs et rivières. Les Journées de Sensibilisation en Entreprise, déclinaison des Initiatives Océanes auprès des collaborateurs d’entreprises. Le Campus, entre 2013 et 2019, programme de sensibilisation et d’éducation du grand public via des ateliers physiques et sa version en ligne Ocean Campus. Ou encore depuis 2020 la toute dernière innovation, co-construite avec la Fondation : l’application Ocean’s Zero pour un mode de vie zéro déchet.

 

Plus de 70 collectes de déchets ont été organisées avec des collaborateurs Bouygues Telecom
Plus de 70 collectes de déchets ont été organisées avec des collaborateurs Bouygues Telecom

Chaque année, la Fondation Bouygues Telecom a choisi d’appuyer l’un de ces programmes. Via un important soutien financier – la Fondation figure depuis le départ dans le top 3 – mais aussi par l’implication enthousiaste des collaborateurs Bouygues Telecom. Que ce soit en volontariat ou en mécénat de compétences, les missions pour Surfrider Europe sont un rendez-vous apprécié et attendu par les salariés. Et l’expérience est souvent marquante. Comme pour Stéphanie, collaboratrice venue participer en 2019 à une collecte de mégots à Strasbourg : « J'ai découvert les causes et les graves conséquences de la pollution générée par les mégots. J'ai également découvert des personnes engagées, aussi bien chez Bouygues Telecom que chez Surfrider, qui parlaient avec passion de leur cause. J'ai à cœur depuis de porter un message de sensibilisation auprès de mes amis fumeurs, notamment ! »

Un partenariat à 360 degrés

« C’est vraiment un partenariat structurant pour Surfrider Europe, il a été déterminant dans notre construction », détaille Raphaëlle Genoud, responsable des partenariats entreprises de l’ONG. Car la Fondation Bouygues Telecom est allée bien au-delà de son rôle de mécène. Elle s’est impliquée avec conviction dans le développement de Surfrider Europe. Comment ? En lui apportant pour chaque nouvelle innovation non seulement les moyens de développer une idée, mais aussi un terrain d’expérimentation de premier choix : les collaborateurs Bouygues Telecom.

« C’est un partenariat 360. Bouygues Telecom s’engage pleinement dans toutes ses composantes et auprès de toutes ses parties prenantes, dans une démarche environnementale. » - Raphaëlle Genoud

L’un des premiers programmes nés en 2009 de cette dynamique : les Journées de Sensibilisation en Entreprise. L’idée est alors soufflée par la Fondation, désireuse de fédérer par l’action ses collaborateurs autour de la protection de l’environnement. Testées et éprouvées au sein de Bouygues Telecom, les JSE rencontrent aujourd’hui un franc succès auprès de très nombreuses entreprises – « on est assailli de demandes ! ». Face au COVID, les JSE ont intégré l’an dernier une dimension numérique, par exemple avec des tutos DIY à distance pour apprendre au quotidien à réduire son impact sur l’eau et l’environnement – notamment en créant de façon ludique ses propres cosmétiques.

 

Lors d’une masterclass « Pollution plastique des océans »
Lors d’une masterclass « Pollution plastique des océans »

 

Cet encouragement à innover s’est aussi appliqué aux Initiatives Océanes : les collectes de déchets se sont d’abord faites à pied, puis en kayak.

« Notre offre s’est structurée grâce à la Fondation Bouygues Telecom. Ils ont su nous challenger pour diversifier nos programmes » - Raphaëlle Genoud

Dernière innovation en date : la création en commun d’une application pour accompagner ceux qui le souhaitent dans une démarche zéro déchet. Fruit d’un hackathon de 36 heures organisé par la Fondation avec les développeurs Bouygues Telecom, « Ocean’s Zero » conquiert de nombreux utilisateurs dès son lancement. D’ici 2022, Surfrider et la Fondation nourrissent deux ambitions majeures pour l’application : élargir sa diffusion au grand public et ses contenus, puis développer une version « entreprise ».

Année après année, multipliant les projets novateurs et portée par la confiance de la Fondation, Surfrider Foundation Europe a changé d’échelle, accédant aujourd’hui au statut d’ONG internationale dont les plaidoyers inspirants mènent à des décisions législatives concrètes en matière d’environnement.

Etude d’impact : la preuve par les résultats

En 2019, pour la première fois, une étude d’impact du partenariat est réalisée par l’agence KIMSO. Et les résultats sont probants. 93% des collaborateurs Bouygues Telecom interrogés souhaitent participer aux futures Journées de Sensibilisation en Entreprise. 996 collaborateurs ont été sensibilisés à la cause environnementale pendant ces journées. 95% pensent que le partenariat contribue à faire de Bouygues Telecom une entreprise engagée.

Mais les répercussions les plus remarquables concernent les changements de comportement. 100% des collaborateurs se sont dits choqués pendant les collectes de déchets (entre autres par leur quantité). Suite à cela, 93% ont envie de changer leur quotidien. Et notamment, 91% veulent être plus respectueux de l’environnement sur leur lieu de travail. L’étude d’impact a constitué un vrai tournant pour Surfrider Europe. « Tous les résultats nous ont poussé à continuer le travail opérationnel déjà mené. Et le plus intéressant, c’est de voir à quel point les gens ont changé de comportement. Toute l’équipe a pu constater que ce que nous faisons, ça marche », témoigne Raphaëlle Genoud.

Grâce à cette première étude – encore une expérimentation réussie ! –, Surfrider Europe a décidé de continuer la mesure d’impact de ses projets via le soutien d’un important financement européen : le Life Operating Grant

Le secret de la longévité

L’ingrédient secret de la relation privilégiée entre la Fondation Bouygues Telecom et Surfrider Foundation Europe ?

« Si cela dure aussi longtemps, c’est que nous sommes totalement alignés. La Fondation Bouygues Telecom comprend vraiment les enjeux des ONG telles que la nôtre. Et ce qui leur importe, tout comme nous, est que leur don serve des projets très concrets. »

Les deux partenaires entretiennent un dialogue transparent, permanent, fluide, tant sur les succès que sur les axes d’amélioration. Avec toujours en ligne de mire la volonté d’avoir un impact de plus en plus étendu et de changer les consciences en matière d’environnement. Raphaëlle Genoud ajoute combien « la Fondation montre un engagement fort et extrêmement sincère depuis le tout début ». Et c’est probablement là la recette d’un partenariat réussi.

Fermer
Fermer