Aller au contenu principal
Par FONDATION DE LA 2e CHANCE - Publié le 2 décembre 2020 - 15:58 - Mise à jour le 2 décembre 2020 - 15:59
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Après un licenciement économique, reconversion dans la restauration grâce à la Fondation de la 2ème Chance

Jean-Claude, 60 ans, a été lauréat de la Fondation en avril 2018 pour son projet de création d’une pizzeria. Site-relais de CLERMONT FERRAND.

« J’ai exercé, pendant plus de 30 ans, une activité professionnelle dans un atelier de traitement textile. J’ai commencé ma carrière en qualité d’ouvrier, puis de Chef de Ligne pour finir comme Responsable d’Atelier.

En 2010, après des années d’un investissement total, parfois au détriment de ma vie privée, j’ai subi un licenciement économique.

J’ai vécu très douloureusement ce licenciement ainsi que ses conséquences sur ma vie professionnelle et personnelle.

 

Suite à un bilan de compétences, il s’est avéré que le secteur de la restauration était celui qui me convenait le mieux. Avec l’aide de Cap Emploi, j’ai effectué un ESP et ensuite une formation de Pizzaiolo.

Ma compagne venant d’être également licenciée, j’ai décidé de créer notre propre commerce pour terminer nos carrières.

Les principales difficultés ont été de trouver un local commercial et des financements. La Fondation de la 2ème Chance m’a aidé par son soutien, des conseils à la création et en m’accordant l’aide financière qui me manquait pour finaliser mon installation.

 

Mon projet est complètement abouti. Aujourd’hui, j’exerce mon métier de Pizzaiolo depuis 18 mois, ce qui me permet de vivre. Le but étant également de faire prospérer mon commerce afin de lui donner toute sa valeur. Ce dernier est constamment en pleine croissance grâce à la fidélité des clients qui ont su reconnaître la qualité des produits et qui participent constamment à en faire la publicité.

J’en retire une immense joie et la reconnaissance d’un aboutissement personnel.

Un grand grand merci également à Monsieur Vincent Bolloré sans qui la Fondation de la 2ème Chance n’existerait pas.»

La Pizzeria de la Veyre

Fermer
Fermer