Aller au contenu principal
Par Fondation KPMG - Publié le 19 novembre 2021 - 10:07 - Mise à jour le 19 novembre 2021 - 10:12
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Neutralité carbone : la France dans le Top 6 des leaders mondiaux

Lutte contre le changement climatique, objectifs de développement durable, transition énergétique…alors que de nombreux pays doivent faire face à des défis toujours plus nombreux pour la sauvegarde de la planète, KPMG a créé le Net Zero Readiness Index 2021 (NZRI) premier indice mondial destiné à évaluer le degré de maturité des Etats pour atteindre l’objectif zéro carbone d’ici 2050. Focus sur trois enseignements clés de l’étude pour accélérer la transition environnementale.

1er enseignement : la nécessaire coopération public-privé comme clé de succès d’une politique de décarbonation

L’index compare les progrès d'une sélection de pays dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et évalue leur état de préparation et leur capacité à atteindre leur objectif de neutralité carbone d'ici 2050.

L’index KPMG relève que l’une des clés pour l’atteinte de l’objectif zéro carbone repose sur une coopération étroite entre les pouvoirs publics, le secteur privé et le secteur financier, en prenant appui sur une adhésion des opinions publiques.

Par ailleurs, les entreprises estiment avoir besoin de plans, de politiques et de mécanismes de soutien clairs de la part des gouvernements pour mettre en œuvre la transformation au niveau sectoriel. L’index indique d’ailleurs que les pays en tête du classement sont ceux qui disposent d’un niveau de préparation avancé dans certains domaines comme l’électricité, l’industrie, les transports, les bâtiments ou l’agriculture ; soit des domaines pour lesquels les politiques publiques ont une importance majeure.

 

2ème enseignement : La France, une référence mondiale sur l’objectif neutralité carbone

Après le Danemark, la Suède et immédiatement après l’Allemagne, la France est le quatrième Etat de l’Union européenne le plus mature sur le plan de la neutralité carbone et le sixième au niveau mondial.

Selon l’index KPMG Net Zero Readiness Index 2021, plusieurs atouts concourent à qualifier un niveau avancé de la préparation française :

  • La France affiche une date cible à 2050 pour l’atteinte de son objectif zéro carbone ;
  • La France figure au quatrième rang pour la préparation nationale comme pour sa stratégie nationale d’émissions, au troisième rang en termes de politiques environnementales favorables, au huitième rang pour ce qui concerne sa notation sectorielle globale, le secteur des transports se hissant au cinquième rang ;
  • La Convention Citoyenne pour le Climat et le tirage au sort de 150 citoyens sont retenus par l’index comme une démarche innovante ;
  • La France est l’un des premiers pays européens à développer une stratégie nationale d'hydrogène propre.
  • L'énergie nucléaire et les énergies renouvelables, y compris l'éolien offshore, signifient que 91 % de l'électricité est à faible émission de carbone ;

3ème enseignement : un lien clair entre prospérité des Etats et niveau d’investissement dans l’objectif neutralité carbone

L’indice NZRI établit cette corrélation entre la prospérité des pays étudiés par KPMG et la volonté d'atteindre la neutralité carbone, soulignant la nécessité d'intensifier la mobilisation internationale, l’établissement de coopérations solidaires et le soutien aux économies en développement.

Cette globalisation de l’objectif à la neutralité carbone est clé alors que les informations recueillies auprès de tous les pays constituant le panel du Net Zero Readiness Index 2021 montrent que les investisseurs intègrent de plus en plus le risque climatique dans leurs arbitrages mondiaux d'investissement et de prêts.

Les gouvernements ont un rôle essentiel à jouer dans l'amélioration de l'accès à ce financement en créant des environnements favorables tels que des stratégies, des politiques et des réglementations de finance durable.

A ce stade, la capacité globale réelle de tous les Etats à délivrer les efforts et les stratégies nécessaires demeure en 2021 le point faible pour tendre au niveau mondial vers le zéro carbone. Les États aux PIB élevés et disposant donc d’une réelle force économique ne sont d’ailleurs pas les mieux placés.

Anne Garans, Associée, Responsable Sustainability Services, KPMG France décrypte : « L’étude NZRI met en évidence l’importance du rôle de l’entreprise comme partenaire n°1 de l’objectif zéro carbone pour notre planète. Le changement climatique est le défi existentiel auquel l’humanité est confrontée. Nous commençons à voir les entreprises adopter une approche plus proactive pour atteindre leurs objectifs de décarbonisation. Chez KPMG, nous avons annoncé début octobre un plan d’investissement mondial de 1,5 milliard de dollars au cours des trois prochaines années pour accélérer le développement de solutions à impact positif et contribuer concrètement à la transformation sociale, sociétale et environnementale ».

 

Pour découvrir tous les enseignements de l’étude : https://home.kpmg/fr/fr/home/media/press-releases/2021/11/objectif-zero-carbone-la-france-dans-le-top-6-des-leaders-mondiaux-nzri.html

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer