Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

LES SOIGNANTS : UN PUBLIC MAJEUR DE TOURNESOL, ARTISTES A L’HÔPITAL

LES SOIGNANTS : UN PUBLIC MAJEUR DE TOURNESOL, ARTISTES A L’HÔPITAL
- De l’importance des soignants pour Tournesol, Artistes à l’Hôpital Que la médiation dans l’hôpital soit effectuée directement par l’association ou qu’elle soit prise en charge par les responsables culturels ou animateurs des établissements, le personnel soignant est le seul à connaître l’état des patients et à pouvoir nous aiguiller en amont, notamment quand il s’agit de concerts au chevet. Toquer et proposer un concert sur le vif est très délicat, surtout dans des services de médecine lourde. Les chambres deviennent des lieux de vie et préserver les intimités déjà fragilisées, ne pas interrompre un soin, un sommeil réparateur ou une visite importante, est essentiel. 


Alors avant chaque concert, un petit « brief » s’organise, après qu‘un soignant ait pris le temps de faire le tour du service, pour nous donner une liste de volontaires, ou juste nous dire d’éviter telle ou telle chambre.  Leur participation est donc obligatoire quand nous intervenons au plus près du processus médical et que l’établissement fonctionne sans référents.  Si les soignants nous sont essentiels, il est important de ne pas les déranger dans leur travail. C’est là ou l’expertise et l’expérience de l’association et des musiciens que nous encadrons et formons sont des atouts non négligeables. Le temps est une denrée rare et il faut donc apprendre à naviguer dans les services sans peser sur le travail de l’équipe de soins; s’effacer sur leur passage, se faire discret dans les couloirs et une fois les renseignements pris, ne plus les déranger même si l’avis, ou l’état des malades, a changé depuis la prise d’informations. Malgré toute la tension que l’on peut sentir dans cet espace de l’urgence qu’est l’hôpital, les équipes nous gratifient toujours d’un sourire, d’une remarque positive, de beaucoup de bienveillance. Nous les en remercions infiniment. 

 Enfin c’est parfois l’occasion de jouer pour eux. Sans urgence à l’horizon, si nous sentons le moment adéquat, nous leur proposons un ou deux morceaux. Des sourires, des rires, de la danse et des applaudissements sont alors les signes que notre mission touche à son but. 

                Témoignage du Docteur Estelle Destrée, Hôpital Jean Jaurès (19ème) en Unité de soins palliatifs le mardi 6 décembre lors de l’intervention de Daniel Mizrahi dans le service :

« Tournesol, Artistes à l’Hôpital aide les patients à sortir de l’hôpital, à voyager, à s’évader. C’est du confort mais aussi de la beauté. Il faut leur apporter le maximum et faire que les moments à l’hôpital soient les plus agréables possibles. L’Association aide à cette démarche. Tous les patients et leur famille qui ont pu bénéficier ici de la musique avaient le sourire aux lèvres. Ça permet de se déconnecter de la réalité, de la maladie, de l’hôpital. C’est une parenthèse enchantée pour eux mais également pour nous, l’équipe médicale. C’est génial de leur apporter ce confort. Les médiateurs de l’association, que ce soit l’artiste ou l’accompagnateur, sont discrets, humbles, ils font partie de l’équipe, ça fait beaucoup de bien, il faut que ça continue ».

, , , , , , , , ,