Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 10 juin 2014 - 11:47 - Mise à jour le 11 février 2015 - 13:35
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Dis Flavie : Pourquoi les tendances influencent-elles le mécénat ?

Emmanuel Fessy explique dans sa chronique « L’époque et la mode refoulent l’art ancien » (JDA n°414) que le mécénat est influencé par les tendances et les goûts des donateurs, avec des répercutions importantes sur l’évolution des musées.

Dis Flavie : Pourquoi les tendances influencent-elles le mécénat ?

Ce qu’on avait déjà expliqué dans l’article sur le mécénat croisé se retrouve ainsi appliqué à l’échelle d’un même domaine philanthropique. Dans les exemples étudiés par Emmanuel Fessy, on apprend que le Metropolitan Museum loue désormais l’immeuble du Whitney Museum. Le Met s’agrandit pour pouvoir exposer sa collection étendue d’art contemporain.

Le Moma quant à lui achète l’immeuble de l’American Folk Museum.

Les goûts des donateurs, mais aussi des décideurs des entreprises, influencent évidemment les investissements des institutions, surtout quand le mécénat a une destination particulière ou a pour but d’ouvrir un département nommé d’après le mécène.

Les débats qui entourent la dépendance des bénéficiaires et les déséquilibres entraînés par des mécénats prépondérants ne sont pas si nombreux. Ils sont surtout présentés sous un angle politique (perte d’autonomie) ou artistique (refus de certains courants/artistes), et  non pas avec cet angle de vue, celui des concurrences internes.

Les tendances existent en mécénat comme en tout, et les rouages de la communication et du marketing participent de cette dynamique. Il y a le cas précis des musées New Yorkais qui est très marqué par l’influence de l’économie, la notion de « nécessité d’investissement » et par le pouvoir des artistes vivants. L’article cité ci-dessus évoque aussi les musées français, moins sensibles mais sur une voie similaire.

Un rapprochement à faire est celui des déséquilibres et variations géographiques, médicales ou disciplinaires avec des dons humanitaires souvent influencés par les médias, les conseils mais aussi les tendances en terme d’engagement, selon les modes ou les événements personnels qui touchent les individus comme les entreprises.

La question est intéressante et le débat est prometteur. On entrevoit les conséquences concrètes de ces influences, il serait intéressant d’en connaître les détails et les mécénismes pour, si ce n'est y remédier, du moins rééquilibrer le système. 

Flavie Deprez

Des questions sur le mécénat, le monde associatif ou la philanthropie ? Toutes les semaines retrouvez les réponses de Flavie DEPREZ :

28 ans, un parcours universitaire varié - Sciences Po Lille (administration publique), Paris-Dauphine (option politique et culture), Master’s program of Cultural and Creative Industries au King’s College à Londres ... Une expérience professionnelle multiple en fundraising (Children’s Discovery Center à Londres, Lille 3000) et en politique culturelle au sein du Secrétariat général du Ministère de la culture et de la communication (chargée de mission de valorisation du patrimoine immatériel culturel) ...  Flavie a remporté l’Oscar du Mécénat Culturel Jacques Rigaud de l’Admical en 2012 avec l’entreprise Doublet, dont elle était la responsable du mécénat. 

Experte, elle accompagne aujourd'hui en tant que consultante indépendante les différents acteurs concernés dans des partenariats de mécénat aux enjeux croisés.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer