Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 29 août 2018 - 09:42 - Mise à jour le 3 octobre 2019 - 13:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[#STREET] Surfrider Foundation : des tags à Mont-de-Marsan contre les déchets

Des tags autorisés par la mairie en pleine ville, l’utopie des graffeurs ? En tout cas, ce ne sera pas celle des pollueurs. Ils sont en effet la cible de la dernière campagne de sensibilisation de Surfrider Foundation Europe, en partenariat avec la mairie de Mont-de-Marsan en Nouvelle-Aquitaine. 23 bouches d'égout ont été taguées durant les ferias afin de rappeler aux négligents de jeter leurs déchets dans les poubelles et non par terre.

[#STREET] Surfrider Foundation : des tags à Mont-de-Marsan contre les déchets

 

 

Sensibiliser les fêtards aux gestes écolo

 

Que serait le sud-ouest sans ses célèbres ferias ? Assurément moins festif, mais aussi moins pollué. Chaque année, des centaines de milliers de festayres défilent dans les rues de Bayonne, Dax, Nîmes ou encore Béziers, pas toujours soucieux de l’environnement qui les entoure. A Mont-de-Marsan, la municipalité a pris les devants cette année. « Jeter à terre, c’est jeter en mer », pouvait-on ainsi lire ici et là en lettres bleues sur les places Saint-Roch et Charles de Gaulle, quelques jours avant le début des Fêtes de la Madeleine. Une accroche bien connue des militants écolo : Surfrider Foundation Europe, ONG luttant activement pour la protection des océans et contre la pollution des plastiques, la reprend fréquemment dans ses opérations de sensibilisation. Une action qui vient renforcer l’engagement de la mairie, qui fait également installer depuis l’an dernier un barrage flottant sur la Midouze (affluent de l’Adour) durant les cinq jours de ferias.

 

« Jeter à terre, c’est jeter en mer », un engagement de longue date

 

En 2014 déjà, en marge de ses 19e Initiatives Océanes, Surfrider Foundation Europe interpelait les citoyens autour de la pollution citadine, réelle menace pour la préservation des océans. Depuis, l’ONG a fait de son accroche un cri de ralliement du mouvement écolo. Active depuis 1990, elle a fait de le responsabilisation des citoyens l’un de ses chevaux de bataille. Elle a ainsi développé divers programmes d’éducation au développement durable, comme Ocean Campus, une plateforme d’apprentissage en ligne sur l’écosystème marin et les gestes à privilégier pour en prendre soin. Surfrider met également à disposition des enseignants des outils pédagogiques, et propose des formations à destination de tous les publics, des éducateurs aux entreprises en passant par les élus.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer