Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[MERCATO] Stéphanie Goujon devient directrice générale de French Impact

[MERCATO] Stéphanie Goujon devient directrice générale de French Impact
Après 10 ans passés chez ADN (Agence du Don en Nature), Stéphanie Goujon rejoint l’association French Impact, créée à la suite du mouvement #FrenchImpact initié par le gouvernement (particulièrement par Nicolas Hulot et Christophe Itier, Haut-Commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale. Cet “accélérateur”, qui prévoit de mobiliser un milliard d'euros de financement publics et privés sur cinq ans, a trois grands chantiers en cours : le suivi de l’essaimage de ses “22 projets pionniers”, le financement des premières années des jeunes entreprises avec un fonds d’amorçage national et la labellisation de territoires dynamiques en matière d’innovation sociale et environnementale.



 

ADN France, l’expérience fondatrice

 

Diplômée d’HEC, Stéphanie Goujon rejoint un groupe de conseil puis une agence de publicité. Le déclic de l’intérêt général lui vient après la naissance de son premier enfant, alors qu’elle atteint la trentaine. Ça tombe bien, son ancien maître de stage, Jacques-Etienne de T’Serclaes, souhaite lancer le concept d’agence du don en nature, découvert aux États-Unis, en France. Elle intègre d’abord l’association en tant que bénévole,  puis prend la direction générale de l’Agence du Don en Nature dès l’année suivante. Au cours de ses 10 ans de poste, elle est chargée de la conduite de la stratégie globale de l'association, des relations avec les partenaires publics et privés, des levées de fonds, de la communication interne et externe et du management d’une équipe de 10 salariés et de 30 bénévoles.

 

Nouveaux défis chez French Impact

 

“Après 10 ans passionnants chez ADN, je rejoins avec détermination et enthousiasme un nouveau défi : le projet FRENCH IMPACT, a-t-elle commenté sur Linkedin. (...) Face aux grands enjeux sociaux et environnementaux, des associations, des entreprises, des collectivités, des collectifs… inventent sur les territoires des réponses adaptées. L’objectif de French Impact : les identifier et en faire des solutions nationales, ou en tout cas les inspirer.  Dotée d’une forte fibre écologique et convaincue que la pluralité des acteurs engagés fera que ‘ça marche’, je sais que le défi est immense…Mais pour paraphraser un astrophysicien ayant récemment fait le buzz [Aurélien Barrau, à Climax, NDLR], nous serions encore plus coupables de ne pas le tenter.”

 

, , , , ,