Aller au contenu principal
Par PIE - Publié le 12 octobre 2018 - 07:46 - Mise à jour le 29 octobre 2018 - 09:23
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Entrepreneuriat et ESS : Olivier Jeannel, Fondateur et CEO de RogerVoice

L'entrepreneuriat est aujourd'hui un vecteur capital du lien social et de la cohésion des territoires, particulièrement lorsqu'il a une portée sociale et solidaire. Acteur majeur du financement des TPE franciliennes, Paris Initiative Entreprise (PIE) est un tremplin pour les entreprises de l'ESS. Elles peuvent avec le soutien de PIE créer et développer leur activité économique. Une contribution qui ne se limite pas à un apport financier, puisque PIE accompagne également le lancement des start-ups et peut être caution bancaire. Tous ces outils mis à disposition des petites entreprises ont permis de créer ou de sauvegarder plus de 4 000 emplois en Île-de-France depuis la création de l'association. Au fil de notre série d'entretiens, découvrez le portrait des fondateurs de startups de l'ESS accompagnés par PIE. Aujourd'hui, partons à la rencontre d’Olivier Jeannel, fondateur et CEO de RogerVoice. Son application permet aux sourds et malentendants de pouvoir téléphoner. Elle est promise à un bel avenir mais n’aurait jamais pu être lancée sans le soutien de PIE.

Entrepreneuriat et ESS : Olivier Jeannel, Fondateur et CEO de RogerVoice

 

RogerVoice et PIE, c’est une belle histoire qui dure depuis près de quatre ans. Cadre pendant huit ans chez Orange, Olivier Jeannel ne pouvait se servir seul d’un téléphone depuis qu’il était devenu sourd à l’âge de deux ans. L’apparition des assistants vocaux sur smartphone a donné l’idée à cet ancien étudiant de Sciences Po et de l’Université de Berkeley en Californie de développer une « app » afin de permettre aux 70 millions de sourds et malentendants dans le monde de téléphoner.

 

Avec plusieurs freelances et un designer, l’entrepreneur a mis au point les premières versions de RogerVoice. Une campagne de financement collaboratif sur Kickstarter lui a permis de récolter 35 000 euros mais cet argent n’a rapidement pas été suffisant pour poursuivre le développement de la start-up. « C’est alors que MakeSense, qui est un accélérateur de projets entrepreneuriaux ayant une vision sociétale, m’a parlé de PIE, se souvient Olivier Jeannel.

 

Le premier projet que j’ai monté avec cette plateforme a été bouclé dans les meilleurs délais. J’ai préparé mon dossier et il a été accepté en quelques semaines. Leur processus de sélection, qui nous fait passer devant un comité, peut paraître assez « old school » mais il est important pour cette association de rencontrer et de discuter avec les entrepreneurs. Je comprends très bien cette démarche. Et puis, leur soutien m’a tout de même permis d’obtenir un prêt d’honneur personnel de 20 000 euros ainsi qu’un prêt supplémentaire de 20 000 euros au nom de mon entreprise.»

 

De 5 à 20 employés en un an

 

Ces enveloppes ont aidé sa PME à prendre son envol. Chaque mois, 4 200 particuliers utilisent son application, qui fonctionne déjà dans 80 langues. Gratuit entre utilisateurs, ce service permet également d'appeler n'importe quel numéro et de recevoir des appels grâce à des abonnements mensuels dont les tarifs varient de 5,99 à 29,99 euros. RogerVoice a aussi signé des contrats « BtoB » avec cinq grosses sociétés et notamment Mondial Assistance, SNCF, Aéroports de Paris et le distributeur de gaz GRDF. Mais le meilleur est encore à venir pour la jeune entreprise parisienne.

 

Depuis le 8 octobre 2018, les opérateurs de télécoms, les grandes entreprises et les administrations ont l'obligation de rendre leurs services téléphoniques accessibles aux sourds et aux malentendants. Les opérateurs de la Fédération Française des Télécoms (notamment Bouygues Telecom, Euro-Information Télécom, La Poste mobile, Orange et SFR) ont sélectionné RogerVoice pour assurer l’accessibilité de leurs services de téléphonie aux personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles et aphasiques. Ce qui va permettre à la start-up d’entrer dans une toute autre dimension.

 

En un an, son personnel est déjà passé de cinq à 20 collaborateurs, avec autant de nouvelles embauches prévues dans les six prochains mois. Ces phases de croissance rapide engendrent toutefois des tensions de trésorerie pour toute PME. « Nous devons dès aujourd’hui accélérer notre développement ce qui nécessite des fonds, résume Olivier Jeannel lors d’un entretien téléphonique effectué grâce à RogerVoice. J’ai donc fait appel à France Active qui est lié à PIE et à BNP Paribas pour qu’ils m’accordent un prêt de 200 000 euros. Tout a été bouclé en trois semaines et à un taux très intéressant. C’est important d’avoir un bon contact relationnel avec ceux qui vous financent. »

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer