Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 15 novembre 2018 - 08:37 - Mise à jour le 16 novembre 2018 - 08:34
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[#STREET] De la vapeur d’eau pour la sécurité routière

Nombreux sont les piétons qui traversent la rue en ignorant délibérément le petit bonhomme rouge, malgré les risques bien réels d’accident. Le problème est pris très au sérieux en Chine. Pour sensibiliser les piétons aux dangers de la route et lutter contre leurs comportements imprudents, un dispositif particulièrement efficace a été mis en place dans certaines grandes villes : tout piéton qui tente de traverser au rouge se verra arrosé de vapeur d’eau ! Une méthode pour le moins radicale, qui semble néanmoins faire ses preuves.

[#STREET] De la vapeur d’eau pour la sécurité routière

 

 

 

 

Piéton arrosé, piéton protégé

 

En Chine, on emploie les grands moyens pour résoudre le problème des accidents de circulation. Dans l’Empire du Milieu, qui regroupe des mégalopoles de plusieurs dizaines de millions d’habitants, la circulation et le trafic sont particulièrement denses et plus susceptibles d’engendrer des accidents mortels. Plusieurs villes ont donc installé un système innovant pour lutter contre les comportements imprudents des piétons : installés au bord des routes, des poteaux équipés d’un laser détectent la présence du piéton qui franchit le trottoir au mauvais moment grâce à un marqueur au sol, et projettent sur celui-ci des grands jets de vapeur pour l’inciter à reculer.

 

Dans la ville de Daye, dans la province de Hubei, le dispositif va encore plus loin. Les poteaux installés par la ville ne se contentent pas de projeter des jets d’eau sur les piétons qui tenteraient de traverser au rouge, ils diffusent aussi des messages de prévention pour dissuader de tels comportements. Un système de reconnaissance faciale photographie le fautif et envoie sa photo aux services de police pour vérifier son identité et prendre des sanctions le cas échéant.

 

Quelle sécurité pour les usagers fragiles en France ?

 

En France, les dispositifs sont loin d’être aussi coercitifs. Les acteurs de la sécurité routière et piétonne tablent davantage sur des campagnes de sensibilisation. À l’occasion du passage à l’heure d’hiver fin octobre, l’association Sécurité Routière a relancé, avec la Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance (Agéa) et France Bleu, sa campagne intitulée “Bien vu ensemble” pour sensibiliser les piétons et les cyclistes sur l’importance d’être bien visibles sur la chaussée, particulièrement la nuit.

 

Néanmoins, on voit de plus en plus émerger des initiatives plus concrètes pour la sécurité routière : dans la capitale, en région parisienne et dans plusieurs villes de France (Clermont-Ferrand, Lyon, Limoges...), des passages piétons peints avec un “effet 3D”, censés inciter les voitures et les piétons à ralentir, seront expérimentés jusqu’en 2020. L’idée provient de l’Inde, où elle a été testée avec succès ; mais elle ne semble pas donner les résultats escomptés en France.

 

Une récente étude de l’ONISR indiquait que que 484 piétons et 173 cyclistes avaient perdu la vie dans un accident de la route. Si la mortalité des piétons est en baisse par rapport à l’année 2016 (-13,4 %), celle des cyclistes connaît une augmentation notable (+6,8 %). Plus de 25 % des piétons et cyclistes tués en 2017 ont été tués de nuit, principalement pendant l’hiver, et en dehors de passages piétons.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer