Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Pour 3 Français sur 4, l'égalité des chances n'est pas une réalité

Pour 3 Français sur 4, l'égalité des chances n'est pas une réalité
Selon un récent sondage, pour une majorité de Français l’égalité des chances n’est toujours pas une réalité dans notre pays.



 

En France, l’ascenseur social est en panne. C’est la perception d’une majorité de Français, révélée par un sondage Opinion Way réalisé en septembre à la demande de la Fondation d’entreprise FDJ. En effet, 3 Français sur 4 estiment que l’égalité des chances n’est pas une réalité aujourd’hui dans notre pays. Pour 62% des personnes interrogées, les inégalités économiques et sociales ont même augmenté ces cinq dernières années. 47% d’entre eux estiment qu’elles ont également augmenté au sein de l’école.

 

Qui sont les plus touchés par ces inégalités ? Selon les sondés, principalement les personnes en situation de précarité économique (71%), puis les personnes âgées et les personnes handicapées (67%) mais aussi les jeunes actifs qui entrent sur le marché du travail (63%). Un certain nombre de discriminations freinerait également l’égalité des chances. Pour les personnes interrogées, les plus répandues seraient directement liées à la couleur de la peau et à l’origine sociale (47%), au handicap (38%) ou encore à l’âge (33%). Sur l’ensemble des sondés, 1 personne sur 4 déclare d’ailleurs avoir déjà été victime de discrimination. Un rapport qui monte à 2 sur 4, soit la moitié, pour les personnes en situation de handicap.

 

Mais alors, quels leviers mettre en place pour tenter de résorber ces inégalités ? La Fondation d’entreprise FDJ a souhaité connaître l’avis des Français concernant l’utilisation du jeu comme outil d’apprentissage dans tous les domaines. Pour 91% des personnes interrogées, le jeu est un bon moyen d’apprentissage et peut permettre de gagner confiance en soi (86%), de s’intégrer (84%) ou encore de lutter contre les discriminations (71%). Cependant, la majorité des sondés estiment que cet outil n’est pas assez utilisé que ce soit dans l’éducation, la santé ou dans le milieu professionnel. Et si 81 % des sondés estiment que le numérique est une bonne chose pour l’ensemble de la société, ils sont 71% à mettre en garde sur le risque d’exclusion d’une partie de la population, notamment des plus âgés.

 

La perception relativement pessimiste de nos concitoyens concernant l’égalité des chances confirme la nécessité de soutenir des projets qui œuvrent à la réduction des inégalités à l’école, dans le monde du travail et dans la vie sociale. Elle démontre également la nécessité d’accompagner les plus vulnérables (personnes âgées, en situation de précarité ou de handicap) principalement touchés par l’exclusion sociale. Le jeu peut être un outil puissant d’apprentissage et de socialisation à mobiliser pour tenter de réduire les inégalités.

 

Permettre à chacun de trouver sa place dans la société d’aujourd’hui, c’est le souhait de la Fondation d’entreprise FDJ. C’est pourquoi la Fondation accompagne dans la durée une vingtaine d’associations qui agissent pour l’égalité des chances et soutient ponctuellement plus de 80 autres projets associatifs locaux.

 

Étude Opinion Way pour la Fondation d'entreprise FDJ® à retrouver sur le site du Groupe FDJ


 

, , , , ,