Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 4 janvier 2019 - 08:23 - Mise à jour le 22 octobre 2019 - 12:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[SHOPPING] Upcycling et économie circulaire : l’éco-design réalisé en ESAT

Chaque vendredi de 2019, Carenews vous propose des idées de shopping solidaire, et met en avant les initiatives d’entrepreneurs éclairés, soucieux de l’environnement, l’éthique et la durabilité. Des bâches publicitaires devenues housses d’ordinateur, des ballons de basket transformés en sac “banane” ou encore des poufs en gazon ? C’est l’idée de Reversible, qui accompagne les entreprises dans leurs démarches de recyclage et propose les produits à la vente sur son eshop. Depuis sa création en 2008, la marque a permis de recycler entre 600 et 700 tonnes de matériaux.

[SHOPPING] Upcycling et économie circulaire : l’éco-design réalisé en ESAT

 

 

S’amuser avec les valeurs de l’économie circulaire

 

Reversible propose sur son site Internet toute une série d’objets du quotidien, des lampes aux cabas en passant par les trousses d’écolier, en matériaux recyclés. La marque travaille avec de nombreuses entreprises (La Mie Câline, Lesieur, Crédit Agricole, SNCF, Sanofi, La Poste ou encore Coca Cola et BNP Paribas), auprès desquelles elle collecte des matériaux qu’elle transforme en supports de communication. “Nous récupérons les matières, travaillons sur un design, et en faisons des goodies alternatifs, qui leur permettent de communiquer sur leur marque avec une valeur ajoutée de responsabilité”, détaille Marie Imberton, co-fondatrice de la marque.

 

Made in France et responsable

 

En ce qui concerne l’offre grand public, les matériaux (chutes de production de sol PVC, ballons, sacs de transport de café, gazon synthétique…) sont collectés gratuitement auprès d’entreprises volontaires de la région, comme Gerflor, Porcher Industrie ou encore le Comité du Rhône de basket. “Ce sont toujours elles qui viennent vers nous”, assure Marie Imberton. Ils sont ensuite recyclés dans des ateliers partenaires par des équipes d’éco-designers. Quant à la production, elle est assurée par des ESAT (établissement d’aide au travail) ou des ateliers favorisant la réinsertion situés dans un rayon de moins de 50 kilomètres de ses locaux. Là encore, rien ne se perd, puisque les chutes de production de la marque sont ensuite envoyées vers des unités de recyclage (comme Texyloop pour la bâche PVC), ou utilisées dans la confection des produits.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer