Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 6 mars 2019 - 08:58 - Mise à jour le 7 mars 2019 - 12:55
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[FUSAC] La ville d’Orléans lance sa fondation

Le 21 février dernier, la ville d’Orléans a lancé sa fondation, avec l’Université d’Orléans et plusieurs entreprises du territoire. La ville fait le pari du mécénat pour dynamiser l’économie de son territoire et favoriser l’émergence de projets à impact économique, social et culturel.

[FUSAC] La ville d’Orléans lance sa fondation

 

 

 

Soutenir des projets locaux et d’intérêt général

 

La ville d’Orléans se lance dans le mécénat pour redynamiser sa région. La capitale de la région Centre-Val de Loire a fait naître sa fondation, en collaboration avec plusieurs entreprises locales (EDF Centre Val-de-Loire, Crédit Mutuel du Centre et Thélem Assurances) et l’Université d’Orléans. Présidée par Jean-Paul Combemorel, délégué régional EDF Centre-Val de Loire, elle est abritée par la Fondation FACE, une fondation reconnue d’utilité publique dont l’action s’inscrit dans le projet de la ville.

Car la Fondation Orléans n’est pas une fondation comme les autres : « La Fondation ne sera pas basée sur le patrimoine comme on peut le voir dans d’autres villes », explique le maire d’Orléans et président d'Orléans Métropole, Olivier Carré. « Cela en fera partie, mais elle aura surtout une visée sociétale. » La fondation affiche clairement sa volonté de « faire de l’Orléanais un territoire de coopération, d’innovation et de performance économique et sociale » et de « devenir un vecteur de réussite pour l’Orléanais et pour ses habitants » à travers le soutien de projets locaux et d’intérêt général, ayant un impact économique, social ou culturel durable.

 

Un budget annuel de 300 000 euros

 

Six projets ont déjà été retenus sur ces critères : inclusion numérique, réussite éducative, éducation financière des apprentis, développement de l’enseignement supérieur, médiation culturelle pour le Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement (MOBE). Par ailleurs, plusieurs projets de l’Université d’Orléans, visant à développer son ancrage dans le territoire et son rayonnement à l’internationale, seront soutenus.

Pour sa première année, la Fondation Orléans sera dotée de 300 000 euros de budget annuel. Trois types de dons sont prévus : Donateurs fondateurs (50 000 euros par an avec un engagement initial de trois ans), Grands Donateurs (20 000 euros par an) et Mécènes (moins de 20 000 euros par an). ENGIE a déjà annoncé soutenir l’action de la fondation dans sa globalité, et les projets d’enseignement supérieur seront soutenus par les entreprises orléanaises Durand Montouché, Orcom et la FNAIM locale.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer